Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ALIMENTATION : L’IA est-elle de bon conseil ?

Actualité publiée il y a 5 mois 3 semaines 1 jour
JAMA Network Open
Cette étude suggère en effet la pertinence de l'intelligence artificielle (IA) pour les personnes qui souhaitent s’informer sur l'énergie et les macronutriments présents dans les différents aliments et obtenir ainsi de premières informations sur leur régime alimentaire (Visuel Adobe Stock 327080640)

Cette étude suggère en effet la pertinence de l'intelligence artificielle (IA) pour les personnes qui souhaitent s’informer sur l'énergie et les macronutriments présents dans les différents aliments et obtenir ainsi de premières informations sur leur régime alimentaire. L’équipe de nutritionnistes de la Taipei Medical University (Taïwan) conclut que si les chatbots basés sur l’IA ne remplaceront pas les nutritionnistes, ils peuvent apporter une première analyse en temps réel sur les propriétés nutritionnelles des aliments, et finalement pourraient transformer fondamentalement la relation entre les patients et leurs nutritionnistes.

 

Dans un monde numérique, les gens ont de plus en plus recours à Internet pour obtenir des informations liées à l’alimentation et à la nutrition. Cependant, plusieurs études ont suggéré que de nombreuses informations nutritionnelles en ligne -environ la moitié- étaient inexactes ou de mauvaise qualité. La capacité des chatbots basés sur l’IA a néanmoins transformé la « santé électronique ». Mais peu d’études à ce jour ont encore évalué leur pertinence et leur précision en réponse aux questions portant sur la nutrition.

Quelle fiabilité de l'IA pour les conseils nutritionnels ?

La recherche a précisément regardé quelle était la pertinence de l’IA dans la fourniture de données de teneur en énergie et en macronutriments (glucides, graisses et protéines) pour 8 menus destinés aux adultes, comportant au total 222 produits alimentaires- et en fonction des différentes langues/ nationalités des utilisateurs/chatbots. La cohérence des réponses via l’IA a été évaluée par croisement avec les recommandations des nutritionnistes de base de données sur la composition des aliments de la Taiwanese Food and Drug Administration. L’analyse aboutit à des conclusions sans appel :

 

  • aucune différence significative est observée entre les estimations des nutritionnistes et de l'IA sur la teneur en énergie, en glucides et en graisses des 8 menus conçus pour les adultes ;
  • une différence significative est cependant relevée dans l'estimation des protéines ;
  • les différents chatbots testés apportent des données très précises sur les apports énergétiques pour environ 35 % à 48 % des 222 produits alimentaires-avec une précision comprise dans une plage de ±10 %.

L’IA, favorable à une nutrition de précision

Pris ensemble, ces résultats suggèrent que l’IA peut être un outil utile et pratique pour les personnes qui souhaitent obtenir rapidement de premières informations nutritionnelles sur leurs aliments courants. Ainsi, l’accès libre des patients à ces informations, via notamment la technologie de l’IA, pourrait transformer la relation nutritionniste-patient, le rôle du nutritionniste devenant de plus en plus un rôle de conseil et de prescription du régime alimentaire, personnalisé pour chaque patient.


Plus sur le Blog Nutrition

Autres actualités sur le même thème