Vous recherchez une actualité
Actualités

ANESTHÉSIE PÉDIATRIQUE: La tablette numérique, l‘anxiolytique non pharmacologique

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 4 semaines
Réseau CHU

Avant l’intervention, les tablettes peuvent réduisent l’anxiété de l’enfant au même titre que les sédatifs, explique ce communiqué des Hospices Civils de Lyon, relayé par Réseau CHU. Mais ce n’est pas tout, du coup, la tablette réduit aussi le stress opératoire des parents. Un effet d’anxiolyse aussi important que le médicament, constatent ici les médecins du service de chirurgie ambulatoire pédiatrique.

« L'utilisation de tablettes numériques est un outil non pharmacologique qui peut réduire le stress périopératoire sans effets secondaires en chirurgie ambulatoire pédiatrique » confirme le Dr Mathilde de Quieroz Siqueira des Hospices Civils de Lyon. Le médecin anesthésiste a comparé l'effet des tablettes et celui médicaments sur 112 enfants de 4 à 10 ans répartis en 2 groupes. Le premier a reçu une dose de sédatif (Midazolam), les enfants du second groupe ont pianoté sur une tablette 20mn avant l'intervention. L'étude montre que les tablettes ont une capacité apaisante, qu'elles réduisent le stress et la douleur et permettent de diminuer les doses de médicaments sédatifs. Elles permettent donc de réduire ou d'éviter les effets secondaires des médicaments comme les troubles du sommeil ou les angoisses après l'intervention.


Avec la tablette, l'enfant est à la fois distrait et actif. L'utilisation des tablettes est donc régulière aujourd'hui, au service d'anesthésie de l'Hôpital Femme Mère Enfant de Lyon, avant les interventions pédiatriques. Les tablettes permettent de réaliser des activités ludiques adaptées à l'âge de l'enfant.

Autres actualités sur le même thème