Actualités

ANTALGIE : Du CBD en cachets, contre la douleur post-op

Actualité publiée il y a 6 mois 3 jours 10 heures
AAOS
Ce CBD en comprimés, nommé « ORAVEXX  » s’avère ici efficace à calmer la douleur postopératoire (Visuel Adobe Stock 485714381).

Prendra-t-on bientôt un cachet de cannabidiol comme on prend un cachet d’aspirine ? Cette équipe de la New York University et du NYU Langone Health a développé du CBD en comprimés, nommé « ORAVEXX  », qui s’avère ici efficace à calmer la douleur postopératoire. L’étude, présentée lors de la Réunion annuelle de l'American Academy of Orthopaedic Surgeon (AAOS, Chicago), franchit une nouvelle étape dans la disponibilité des thérapeutiques à base de CBD.

 

Ce comprimé à prendre par voie orale et contenant principalement du cannabidiol (CBD), montre ici son efficacité à apaiser la douleur chez des patients venant de subir une chirurgie de l'épaule (réparation arthroscopique de la coiffe des rotateurs). Aucun problème de sécurité, ni aucun effet secondaire sévère n’est identifié. Notamment, le comprimé n’entraîne pas les effets secondaires parfois rencontrés avec l'utilisation de CBD, tels que les nausées, l’anxiété ou une toxicité hépatique. ORAVEXX est conçu et fabriqué par la biotech Orcosa Inc.

Une alternative viable plus saine et plus sûre pour la gestion de la douleur ?

C’est la conclusion des chercheurs qui rappellent le besoin de développer d’autres options de gestion de la douleur, alternatives aux opioïdes.

 

Du CBD en comprimés : l’auteur principal, le Dr Michael J. Alaia, professeur agrégé de chirurgie orthopédique décrit l’approche à la fois comme peu coûteuse, sans risque d’effets secondaires (au contraire des AINS ou des opioïdes) -et sans les effets psychotropes du THC, l’autre cannabinoïde du cannabis.

 

L'essai clinique multicentrique de phase 1/2 est mené auprès de 99 participants âgés de 18 à 75 ans répartis pour recevoir le comprimé de CBD par voie orale, ou un placebo, 3 fois par jour pendant 14 jours, après leur chirurgie de l’épaule. L’équipe constate que :

 

  • au cours du 1er jour suivant la chirurgie, les patients ayant reçu le CBD, bénéficient d’une réduction moyenne de 23% des niveaux de douleur, tels qu’évalués par l'échelle visuelle analogique (EVA) vs les témoins recevant le placebo ;
  • durant les premier et deuxième jour suivant la chirurgie, les patients recevant 50 mg de CBD signalent une satisfaction accrue de 22 à 25 % à l'égard du contrôle de la douleur vs les participants recevant un placebo. 

 

Si ces résultats sont prometteurs et en ligne avec ceux d’autres études ayant évalué l’effet antalgique du CBD, les auteurs alertent cependant le public sur les effets d’autres produits commercialisés à base de CBD : « Notre étude examine un produit bien conçu dans le cadre d'une demande d’approbation de nouveau médicament auprès de l’agence sanitaire FDA. Il s'agit actuellement d'un médicament encore expérimental et non encore disponible sur presription ».

 

Un deuxième essai visant à vérifier qu’ORAVEXX™ est également efficace contre la douleur chronique chez les patients souffrant d'arthrose est déjà prévu. Plusieurs autres essais de phase II sont également planifiés pour évaluer l'efficacité du médicament pour la gestion de différents types de douleurs et de l'inflammation.

Autres actualités sur le même thème