Actualités

ARRÊT CARDIAQUE : Ces symptômes qui l’annoncent 24 heures avant

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 6 jours
The Lancet Digital Health
50 % des victimes d’arrêt cardiaque ressentent des symptômes révélateurs, spécifiques à leur sexe ou des signes avant-coureurs environ 24 heures avant leur perte de fonction cardiaque (Visuel Adobe Stock 163069799)

50 % des victimes d’arrêt cardiaque ressentent des symptômes révélateurs, spécifiques à leur sexe ou des signes avant-coureurs environ 24 heures avant leur perte de fonction cardiaque, conclut cette analyse menée au Smidt Heart Institute du Cedars-Sinai Medical Center (Los Angeles). Des données publiées dans le Lancet Digital Health, qui pourraient changer la donne en aidant une partie des victimes à détecter l’arrêt cardiaque soudain, bien avant qu'il ne se produise.

 

Un arrêt cardiaque soudain qui survient en dehors de l'hôpital coûte la vie à 90 % des victimes, ce qui souligne l’urgence de savoir mieux le prédire et le prévenir, relève l’auteur principal, le Dr Chugh, directeur du Service de prévention des arrêts cardiaques du Smidt Heart Institute : « Nos résultats peuvent permettre une meilleure prévention de la mort subite d'origine cardiaque ».

Disposer d'un outil de prédiction pour les patients les plus à risque

L'étude a analysé les données de la cohorte PRESTO (Prediction of Subden Death in Multi-Ethnic Communities) lancée il y a 8 ans et de la cohorte SUDS (Unexpected Death Study) lancée il y a 22 ans, 2 recherches ayant pour objectif de mieux comprendre l'arrêt cardiaque soudain. Les chercheurs ont évalué la prévalence de symptômes individuels et d'ensembles de symptômes avant un arrêt cardiaque soudain, puis comparé ces résultats à ceux de groupes témoins ayant également eu recours, mais pour d’autres causes, à des soins médicaux d'urgence. L’analyse révèle que :

 

  • 50 % des participants ayant subi un arrêt cardiaque ont présenté au moins un symptôme révélateur 24 heures auparavant ;
  • ce symptôme avant-coureur est différent chez les femmes et chez les hommes : chez les femmes, le symptôme le plus important est l’essoufflement, chez les hommes il s’agit plus souvent de douleurs thoraciques ;
  • certaines victimes des 2 sexes ont également présenté des palpitations, des crises ou convulsions pseudo-épileptiques et des symptômes de type grippaux.

 

Cette étude communautaire, la toute première ayant évalué l'association de symptômes prédictifs de l’arrêt cardiaque imminent, ouvre maintenant la voie à d’autres recherches prospectives qui combineront tous les symptômes avec d’autres caractéristiques du patient, comme les résultats cliniques et biométriques,

pour développer un outil de prédiction personnalisé de l’arrêt cardiaque.

Plus sur le Blog Diagnostic

Autres actualités sur le même thème