Actualités

ARTHROSE du GENOU : Les promesses du plasma riche en plaquettes

Actualité publiée il y a 1 année 1 mois 1 semaine
Regenerative Medicine
Plus de 80 % des personnes de plus de 55 ans présentent des preuves radiographiques de développement d’une arthrose (Visuel Adobe Stock 235689003)

Plus de 80 % des personnes de plus de 55 ans présentent des preuves radiographiques de développement d’une arthrose. C’est une nouvelle évaluation de l’efficacité du traitement par plasma riche en plaquettes menée par des chercheurs du Baylor College of Medicine de l’arthrose et ici de l’arthrose du genou. Une évaluation publiée dans la revue Regenerative Medicine qui suggère qu'une seule injection de plasma riche en plaquettes (PRP, Platelet Rich Plasma) dans l'articulation du genou permet d’améliorer significativement la mobilité fonctionnelle, de réduire la douleur et de rétablir la qualité de vie à 6 semaines. L'étude soutient ainsi cette approche et suggère que d'autres thérapies biologiques émergentes pourraient être efficaces dans la prise en charge des troubles musculosquelettiques- sous réserve de confirmation via d’autres essais cliniques plus importants.

 

L'arthrose est l'une des principales causes de handicap, et sa prévalence augmente avec le vieillissement des populations, explique le Dr. Prathap Jayaram, directeur de médecine régénérative et professeur de médecine physique et de réadaptation et de chirurgie orthopédique au Baylor College of Medicine. L'arthrose se développe lorsque le cartilage lisse entre les os est usé, lésé, se brise. Progressivement, les articulations deviennent douloureuses, enflées et difficiles à mobiliser. Actuellement, il n'existe pas de thérapies validées qui retardent la progression de la maladie. La norme de soins actuelle se cantonne à l'atténuation des symptômes par corticoïdes. Cependant, si les stéroïdes semblent être utiles à court terme pour la douleur, des preuves émergentes associent leur utilisation à long terme à la perte de cartilage.

Il existe donc un besoin de nouvelles stratégies thérapeutiques qui préviennent et/ou retardent la maladie

Le plasma riche en plaquettes, un candidat prometteur ? Le PRP est préparé à partir du propre sang du patient, en éliminant les globules rouges et en enrichissant la concentration en plaquettes. Le PRP contient également des globules blancs, ou leucocytes. Les PRP sont formulés soit riches en leucocytes (LR), soit pauvres en leucocytes. Une précédente étude de la même équipe avait montré que le LR -PRP entraine des effets bénéfiques en particulier sur les résultats fonctionnels.

 

Un double mode d'évaluation : jusque-là les études avaient plutôt évalué les thérapies par plasma sur la base de résultats parfois subjectifs de niveaux de douleur et de fonction articulaire apportés par les patients tels que le temps mis par le patient à se lever d'une chaise. Ici, les chercheurs utilisent une technologie portable pour évaluer objectivement les résultats fonctionnels, en plus des résultats autodéclarés.

 

L'étude pilote est menée auprès de 12 patients diagnostiqués avec une arthrose du genou. Chaque patient a reçu une injection de plasma riche en plaquettes guidée par échographie et la fonction et la douleur ont été évaluées 6 semaines après l’injection. L’étude montre qu’une seule injection de LR-PRP dans le genou améliore considérablement la mobilité fonctionnelle, réduit la douleur et améliore la qualité de vie à 6 semaines.

 

« À notre connaissance, notre étude est la première à rapporter l'efficacité du LR-PRP avec des données d’efficacité fonctionnelle objectives en utilisant à la fois la technologie de capteurs portables et les résultats rapportés par les patients ».

 

Des essais cliniques randomisés de plus grande envergure sont déjà programmés

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités