Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHROSE du GENOU : Une thérapie cellulaire répare le cartilage

Actualité publiée il y a 6 jours 1 heure 55 min
STEM CELLS Translational Medicine
 les cellules souches recueillies dans la moelle osseuse du patient s’avèrent ici un traitement prometteur de l'arthrose du genou en raison de leur capacité à régénérer le cartilage endommagé.

Cet essai du Krembil Research Institute et de l’University Health Network (Toronto), sur une thérapie par cellules souches pour traiter les patients souffrant d'arthrose, apporte un espoir : les cellules souches recueillies dans la moelle osseuse du patient s’avèrent ici un traitement prometteur de l'arthrose du genou en raison de leur capacité à régénérer le cartilage endommagé. Ces travaux présentés dans la revue STEM CELLS Translational Medicine confirment l’efficacité de la thérapie à réduire la douleur et à améliorer la qualité de vie.

 

L'arthrose du genou est une maladie courante en population âgée. Avec le vieillissement, le cartilage s'use, entraînant une usure des os et une douleur intense. Le remplacement articulaire (prothèse de genou) est actuellement le traitement recommandé. Mais ici les chercheurs canadiens proposent une alternative, une thérapie à base de cellules stromales mésenchymateuses (CSM), prélevées dans la moelle osseuse du patient, sous anesthésie locale. Les résultats sont prometteurs et permettent déjà de préciser le dosage cellulaire, les mécanismes d’action et les contraintes de sélection des donneurs.

 

L’essai est mené auprès de 12 patients âgés de 45 à 65 ans présentant une arthrose du genou modérée à sévère. Les participants ont été divisés en 3 groupes, chaque groupe recevant une dose différente de CSM. Chaque patient a reçu par injection ses propres cellules. Les chercheurs ont ensuite suivi les patients pendant 12 mois, en utilisant l’imagerie, le suivi de biomarqueurs, une empreinte moléculaire et l’auto-évaluation du patient. À la fin de la période de 12 mois, l'équipe constate :

  • une amélioration significative du niveau de douleur et de la qualité de vie des patients ;
  • l’innocuité des CSM est confirmée à toutes les doses testées ;
  • plus la dose ici est élevée, plus la thérapie apparaît efficace ;
  • l’hétérogénéité des donneurs est un facteur important dans la réussite du traitement.

 

 

Cette thérapie prometteuse devra être validée par un prochain essai clinique plus vaste mais d’ores et déjà cette recherche apporte de nouvelles informations sur le mécanisme d’action anti-inflammatoire de ces cellules CSM dans les articulations du genou arthrosiques : « nous avons pu montrer que, grâce à ce mécanisme d'action anti-inflammatoire, ces patients bénéficient d’une réduction de leur douleur, d’une amélioration de leur fonction et leur qualité de vie », explique l’auteur principal, le Dr Chahal.

 

Cette étude pilote clinique fait progresser le domaine de la recherche sur les cellules souches pour les patients souffrant d'arthrite, au sens large, en montrant l'innocuité et en fournissant des indications sur l'efficacité possible des cellules CSM.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages