Vous recherchez une actualité
Actualités

ARYTHMIE : L'antibiotique azithromycine fait-elle battre le cœur ?

Actualité publiée il y a 2 années 5 mois 3 semaines
Canadian Medical Association Journal

L'antibiotique azithromycine appartient à une classe de médicaments connus sous le nom de macrolides, dont l'érythromycine, est déjà une molécule connue pour perturber le rythme cardiaque et entraîner un risque accru d'arythmie ventriculaire. Plusieurs études récentes ont révélé des résultats contradictoires sur un risque similaire avec l'azithromycine. Cette large étude, présentée dans le Canadian Medical Association Journal fait le point.

L'azithromycine est un antibiotique couramment utilisé pour traiter les infections bactériennes - principalement des infections respiratoires et des voies urinaires, chez des patients de tous âges. Plusieurs études ont suggéré que l'azithromycine pouvait être liée à un risque accru de décès par arythmie ventriculaire. Pour faire le point sur ces résultats contradictoires, cette équipe de chercheurs européens a examiné des données de près de 29 millions de patients à partir des bases de données de soins de santé d'Italie, du Royaume-Uni, de l'Allemagne, des Pays-Bas et du Danemark.


-Sur les plus de 14 millions de nouveaux utilisateurs d'antibiotiques, 0,1% (12.874) ont développé une arythmie ventriculaire, dont 30 étaient de nouveaux utilisateurs d'azithromycine.

-Par rapport à l'amoxicilline, un autre antibiotique couramment utilisé (Classe des médicaments à base de pénicilline), aucune augmentation du risque de maladie cardiaque n'est constatée avec l'azithromycine.

-Cependant, il existe un risque accru d'arythmie ventriculaire chez les personnes prenant l'azithromycine vs les patients ne consommant pas d'antibiotiques.

Le risque d'arythmie ventriculaire, simplement lié à la mauvaise santé ? C'est ce que concluent les chercheurs qui suggèrent que cette augmentation du risque absolu est plus susceptible d'être due à la mauvaise santé et causée par l'infection, plutôt que par l'antibiotique. « Cette constatation est confirmée dans plusieurs analyses de sensibilité et vérifiée au niveau des différentes bases de données de l'étude », explique le Dr Gianluca Trifirò, du Département des sciences biomédicales de l'Université de Messine (Italie). « L'utilisation actuelle de l'azithromycine est donc associée à un risque accru d'arythmie ventriculaire par rapport à la non utilisation d'antibiotiques, mais pas par rapport à l'utilisation de l'amoxicilline ».

Autres actualités sur le même thème