Vous recherchez une actualité
Actualités

ASPIRINE : Quels effets sur la capacité cognitive ?

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 2 semaines
Journal of The American Geriatrics Society

Qu’en est-il des bénéfices possibles de l’aspirine ou acide acétyl-salicylique (ASA) sur la santé cognitive ? Alors que l’aspirine peut aussi être d’une grande efficacité pour dissoudre les caillots sanguins responsables d’AVC ou d’accident ischémique transitoire (AIT), cette meilleure irrigation cérébrale ne semble pas, finalement, avoir beaucoup d’influence sur la réduction du déclin cognitif ou du risque de démence. C’est la conclusion de cet examen et méta-analyse de la littérature sur le sujet, présentée dans le Journal of The American Geriatrics Society, et qui laisse tout de même une fenêtre ouverte : d’autres études pourront peut-être démontrer que prise à plus long terme et dès un âge plus précoce, une faible dose quotidienne d'aspirine a peut-être alors ces effets bénéfiques tant attendus sur la cognition…

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La méta-analyse a porté sur 8 études menées sur un total de 36.196 participants âgés en moyenne de 65 ans et exempts de déficience cognitive au départ de l'étude et suivis durant 6 ans. Pour déterminer si l'aspirine à faible dose (<300 mg / j) peut influer sur l'apparition d'une déficience cognitive ou d'une démence, les chercheurs ont rapproché les données sur l'incidence de la démence et les déficiences cognitives et l'utilisation chronique d'aspirine à faible dose. L'analyse conclut à l'absence d'association entre cette utilisation à faible dose durant ces 6 années et l'apparition d'une démence ou d'une déficience cognitive :


-5 études, N = 26.159 participants, OR = 0,82

-3 ECR, N = 10.037 participants : l'utilisation de l'aspirine à faible dose n'est pas associée à une cognition globale significativement meilleure.

Bref, dans l'attente d'études de plus longue durée, cette méta-analyse ne révèle aucune preuve d'efficacité de l'aspirine à faible dose contre le déclin cognitif ou en faveur de meilleurs scores aux tests cognitifs.

20 April 2017 DOI: 10.1111/jgs.14883 Low-Dose Aspirin Use and Cognitive Function in Older Age: A Systematic Review and Meta-analysis

Plus de 50 études sur l'Aspirine

Autres actualités sur le même thème