Vous recherchez une actualité
Actualités

ASTHME: HET, le bracelet qui prévient les crises

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 2 semaines
Journal of Biomedical and Health Informatics

Il s’appelle « HET », pour Health and Environmental Tracker. Ces chercheurs américains de Caroline du Nord ont mis au point ce système intégré, un bracelet portable qui surveille l'environnement de son usager, sa fréquence cardiaque et d'autres mesures physiques. L’objectif pouvoir prévoir et prévenir les crises d'asthme chez les personnes asthmatiques. Présentation de ce dispositif intelligent, en particulier par sa capacité à évaluer les facteurs de risques liés à l’environnement, dans le Journal of Biomedical and Health Informatics et tests à grande échelle, dès cet été.

Prédire les crises pour les prévenir : Ce bracelet encore au stade du prototype (voir visuel ci-contre) composé d'une série de nouveaux dispositifs de détection a été développé par des chercheurs du National Science Foundation's Nanosystems Engineering Research Center for Advanced Self-Powered Systems of Integrated Sensors and Technologies (ASSIST - North Carolina State University), avec l'objectif de répondre à un immense besoin, celui des plus de 24 millions de personnes asthmatiques aux Etats-Unis. Car aujourd'hui, les asthmatiques n'ont d'autres recours que leurs inhalateurs pour traiter les crises d'asthme, une fois installées. Avec le dispositif, les patients seront en situation de prendre des mesures, parfois toutes simples, comme changer d'activité ou d'environnement, pour éviter la crise.


HET, un bracelet + un patch : HET comprend un grand nombre de dispositifs de détection, incorporés dans un bracelet et un patch qui se fixe sur la poitrine. Le patch comprend des capteurs qui permettent de suivre les mouvements du patient, sa fréquence cardiaque, sa fréquence respiratoire, les niveaux d'oxygène dans le sang, l'impédance de la peau et de détecter une respiration sifflante dans les poumons. Le bracelet se concentre sur les facteurs environnementaux, la surveillance des composés organiques volatils (COV) et l'ozone, l'humidité ambiante et la température. Le bracelet comporte également des capteurs pour surveiller les mouvements, le rythme cardiaque et la quantité d'oxygène dans le sang. S'ajoute à ce système mobile et portable, un « accessoire » en fixe, un spiromètre que les patients doivent utiliser plusieurs fois par jour pour surveiller leur fonction pulmonaire. Enfin, l'ensemble des données est transmis à un ordinateur et traité par un logiciel personnalisé.

Le défi technologique est la réduction extrême des niveaux de consommation d'énergie du dispositif, grâce à une nouvelle génération de nanocapteurs. Déjà testé sur quelques bénévoles, HET a déjà apporté sa preuve de concept. Les prochains tests, planifiés cet été sont prévus vs contrôle sur un plus grand nombre de patients asthmatiques.

Autres actualités sur le même thème