Vous recherchez une actualité
Actualités

ASTHME: Une infection virale associée entraîne trop souvent l'échec du traitement

Actualité publiée il y a 3 années 2 mois 3 semaines
Lancet Respiratory Medicine

Les enfants qui ont une crise d'asthme déclenchée par un rhume et avec de la fièvre répondent moins bien au traitement standard administré aux urgences, conclut cette étude de l’Université de Montréal. Des données essentielles, qui contredisent l’idée reçue que lors de crises d'asthme déclenchées par une infection virale, la non-réponse au traitement standard chez les enfants d’âge préscolaire est simplement liée à leur jeune âge. Les conclusions, présentées dans le Lancet Respiratory Medicine, qui pointent la responsabilité de l’infection respiratoire virale ou de la fièvre, insistent sur la nécessité d’adapter le traitement à la sévérité de la crise.

Les conséquences de la présence concomitante d'une infection respiratoire ou de la fièvre au déclenchement de la crise sont parfois lourdes et entraînent un taux d'hospitalisations accru chez l'enfant de moins de six ans, explique le Dr Francine M. Ducharme, professeur de pédiatrie et de médecine sociale et préventive à l'Université de Montréal.


Les résultats de l'étude montrent, au contraire de précédentes recherches, que l'âge n'entre pas en ligne de compte mais que c'est plutôt la présence d'une infection respiratoire virale ou d'une fièvre déclenchant la crise qui est plus souvent associée à un échec du traitement, c'est-à-dire un plus haut taux d'hospitalisations, plus de retours à l'urgence et une récupération plus lente au cours des 10 jours suivant la crise.

La présence d'un virus est plus fréquente chez les enfants asthmatiques de moins de 6 ans (67 %) que chez les plus vieux (46 %). Les données montrent aussi que le traitement standard reste efficace chez la vaste majorité des enfants, et même en présence d'infection, mais à condition,

· d'être adapté à la gravité de la crise,

· et administré de façon précoce , et ce, peu importe leur âge et la présence d'une infection.

Des résultats qui incitent à de meilleurs protocoles, plus précoces de prévention des crises d'asthme déclenchées par les infections virales chez les jeunes enfants asthmatiques.

Autres actualités sur le même thème