Vous recherchez une actualité
Actualités

ATTRACTION et ACCOUPLEMENT : Pourquoi les phéromones ne mentent pas

Actualité publiée il y a 1 année 10 mois 3 jours
PLoS Genetics
Mieux comprendre le processus d’accouplement qui « tourne » autour des phéromones.

 

Cette recherche sur les mouches à fruits certes, confirme le rôle implacable des phéromones des femelles : elles signifient aux mâles leur niveau de production d'œufs donc leur niveau de fécondité. Ces travaux d’une équipe de l’Université du Michigan, présentées dans la revue PLoS Genetics qui décryptent une partie du processus d’accouplement, de la signalisation de l’insuline, à la libération des phéromones et jusqu’à la reproduction, reposent la question de l’évolution de « l’attraction » et de la théorie « de l’énergie » qui opposerait fécondité et longévité.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités