Actualités

AUTISME : Un outil de détection précoce mondialement reconnu

Actualité publiée il y a 7 mois 3 semaines 22 heures
JAMA Network Open
Alors que l’on connaît l’importance d’une détection au plus tôt dans la vie pour une thérapie précoce et une meilleure intégration, cet outil de dépistage promet une détection plus de 3 ans plus tôt que les tests traditionnels (Visuel Université La Trobe)

Des professionnels de santé de 10 autres pays du monde, dont la Chine, Singapour, la Pologne, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Népal et le Bangladesh ont également été formés à l'utilisation de cet outil, développé en Australie et documenté comme le mode diagnostique le plus précis au monde pour la détection de l'autisme dès l'âge de 12 mois. Alors que l’on connaît l’importance d’une détection au plus tôt dans la vie pour une thérapie précoce et une meilleure intégration sociale, cet outil de dépistage promet une détection plus de 3 ans plus tôt que les tests traditionnels.

 

Les chercheurs de l’Université La Trobe (Melbourne) testent ici cet outil avec une étude de suivi de 5 ans, menée auprès de plus de 13.500 enfants. L’analyse confirme que le test Social Attention and Communication Surveillance-Revised (SACS-R) est extrêmement précis pour identifier les très jeunes enfants atteints d’un trouble du spectre autistique (TSA). Parmi les nourrissons et les tout-petits âgés de 12 à 24 mois signalés par l'outil, le diagnostic d’autisme a ensuite été été confirmé chez 83 % d’entre eux.

Une précision précoce de 83 % à 96 %

L’auteur principal, le Pr Joséphine Barbara de l’Université La Trobe précise même, dans son communiqué, qu’utilisé en combinaison avec son homologue « SACS-Preschool », cet outil diagnostique atteint une précision de 96 % : en d’autres termes, 96 % des enfants détectés comme autistes avec la combinaison de tests SACS ont ensuite été formellement diagnostiqués avec autisme lors de leur bilan de santé à l’âge de 3,5 ans.

 

Des données qui appellent à déployer ces tests SACS-R et du SACS-Preschool à travers le monde, dans le cadre des bilans de santé réguliers du nourrisson, ajoute l’autre auteur principal, le Dr Josephine Barbaro (sur visuel), du centre de recherche sur l'autisme Olga Tennison de l'Université La Trobe (OTARC) : « On dit souvent aux parents « d’attendre et de voir » lorsqu'ils font part d’inquiétudes concernant le développement de leur enfant. Dans la réalité, cela signifie que l'âge moyen du diagnostic est d'environ 4 à 5 ans et que des opportunités de soutien précoce ont été manquées ». L’outil extrêmement efficace entre les mains d'un professionnel de la santé primaire qualifié, permettrait de faire une énorme différence pour le diagnostic précoce.

 

L’outil SACS en pratique : développé sur 15 ans par le Pr Barbaro, l'outil permet d’identifier un ensemble de comportements caractéristiques des enfants atteints de TSA, dès l'âge de 11 mois via un certain nombre de tests ou d’exercices, comme :

 

  • effectuer certains gestes, comme agiter ou pointer des objets ;
  • répondre à l’appel de son nom ;
  • tenir un contact du regard ;
  • imiter ou copier un geste ou une action ;
  • partager un intérêt ou une interaction ;
  • faire semblant de jouer…

 

Dans la région de Melbourne, les enfants bénéficient d’un bilan de santé de routine à 12, 18 et 24 mois et l'outil SACS-R est désormais intégré à ces bilans. L'outil SACS-Preschool peut être utilisé lors du bilan de santé de 3,5 ans pour augmenter l'efficacité du processus de détection.

 

« L'identification précoce de l'autisme à l'aide de cet outil a déjà changé la vie de milliers d'enfants et de leurs familles à travers le monde ».

Autres actualités sur le même thème