Vous recherchez une actualité
Actualités

BODY BUILDING : De nouveaux effets secondaires hépatiques avec les stéroïdes anabolisants

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 2 semaines
Aletary Pharmacology & Therapeutics
L'étude apporte de nouvelles preuves de lésions hépatiques chez les hommes prenant ces suppléments de musculation.

Les stéroïdes anabolisants ne doivent être utilisés que sous la stricte surveillance d'un médecin, rappellent ces chercheurs de l'Université de Californie du Sud, Los Angeles. Et les patients devraient informer leurs médecins lorsqu’ils prennent toute forme de supplément nutritionnel en particulier des stéroïdes anabolisants non autorisés ou en vente libre. L'étude, présentée dans la revue Aletary Pharmacology & Therapeutics apporte en effet de nouvelles preuves de lésions hépatiques chez les hommes prenant ces suppléments de musculation.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les stéroïdes androgènes anabolisants sont des androgènes modifiés ou des prohormones (précurseurs) qui favorisent la croissance musculaire et sont utilisés pour améliorer les performances sportives ou améliorer la forme physique. Plusieurs stéroïdes anabolisants ont été approuvés en tant que traitement de l'hypogonadisme, de la cachexie, de l'anémie et d'autres troubles. Cependant, ces suppléments peuvent également entrainer différentes atteintes au foie, notamment des lésions hépatiques cholestatiques (diminution, ou un arrêt, de l’écoulement de la bile) sévères et prolongées, une péliose hépatique (formation de poches de sang), un adénome hépatique et même un carcinome hépatocellulaire en cas d’utilisation prolongée. Ces risques viennent s’ajouter à ceux, déjà documentés de lésions cardiovasculaires, d’hyperlipidémie, d’infertilité, de développement d’une dépendance, et même de contamination.

 

Cette étude pilote menée auprès de 44 hommes présentant une atteinte hépatique, attribuée à des suppléments de bodybuilding en vente libre révèle ainsi un ensemble uniforme et distinctif de signes et de symptômes souvent prolongés, difficiles à traiter, accompagnés d'invalidité et de perte de poids.

  • Tous les participants présentaient une jaunisse (jaunissement des yeux et de la peau) ;
  • la plupart des démangeaisons généralisées ayant nécessité leur hospitalisation ;
  • 41% une lésion hépatocellulaire
  • 59% ont dû subir une biopsie du foie qui a révélé une hépatite légère et une cholestase profonde dans la plupart des cas, mais sans lésion des voies biliaires ou fibrose ;
  • aucun décès n’a été constaté, aucun n’a nécessité une greffe de foie.

 

 

Les suppléments ingérés contenaient souvent des stéroïdes anabolisants illicites et non répertoriés avec précision sur l'étiquette.

Autres actualités sur le même thème