Vous recherchez une actualité
Actualités

BODY BUILDING : L’abus de stéroïdes entraîne des risques sévères pour la santé

Actualité publiée il y a 3 mois 4 jours 9 heures
ECE 2019
A la poursuite d’un corps toujours mieux musclé, certains hommes abusent des stéroïdes anabolisants tels que la testostérone.

A la poursuite d’un corps toujours mieux musclé, certains hommes abusent des stéroïdes anabolisants tels que la testostérone. Ces hormones qui permettent d’améliorer les performances et d'augmenter la masse musculaire peuvent pourtant entraîner des effets indésirables sévères et multiples pour la santé. Cette étude L’Université publique de Saint-Pétersbourg, présentée lors de la réunion annuelle de la Société européenne d'endocrinologie, ECE 2019, alerte contre ces effets parfois mortels de ces stéroïdes. Leur utilisation soulève en effet de sérieuses préoccupations non seulement pour la santé des hommes qui les prennent, mais aussi pour celle des générations futures.

 

Les stéroïdes anabolisants peuvent entraîner notamment une diminution du nombre de spermatozoïdes, la dysfonction érectile, la calvitie, le développement du sein et un risque accru de maladie cardiaque, d'accident vasculaire cérébral (AVC) et d'insuffisance hépatique ou rénale. Une étude réalisée en 2014, citée par les auteurs, a estimé que 3,3% de la population, soit 6,4% de la population masculine dans le monde, consommait des stéroïdes. Des preuves plus récentes suggèrent que les stéroïdes parce qu'ils endommagent également les spermatozoïdes, peuvent donc être nocifs pour les prochaines générations. Pour lutter contre ce risque, il est nécessaire de déterminer si les hommes qui utilisent des stéroïdes sont complètement conscients des risques associés.

 

Le Dr Mykola Lykhonosov et son équipe ont mené une enquête anonyme auprès des hommes qui fréquentent régulièrement les salles de sport afin d'évaluer leur connaissance, leur utilisation et leur attitude face aux risques pour la santé liés aux stéroïdes anabolisants. Sur les 550 répondants,

  • 30,4% déclarent utiliser des stéroïdes,
  • 74,3% des utilisateurs sont jeunes, en âge de concevoir : âgés de 22 à 35 ans,
  • 70,2% déclarent être conscients des effets secondaires,
  • 54,8% déclarent qu'ils souhaiteraient avoir davantage d'informations d'experts sur les stéroïdes et leurs effets secondaires.

 

Des résultats surprenants, en particulier concernant la prévalence élevée de l'abus de stéroïdes, des connaissances plutôt fréquentes sur les effets secondaires mais qui ne réduisent pas en pratique la consommation de ces médicaments.

 

L’objectif serait donc de mieux informer les sportifs sur les dangers des stéroïdes mais aussi de savoir traiter les déséquilibres hormonaux et les troubles causés par leur abus.

Autres actualités sur le même thème