Actualités

BURN OUT : quels sont les signes annonciateurs ?

Actualité publiée il y a 10 mois 2 semaines 2 jours
Test d'évaluation
Également appelé épuisement professionnel, le burn-out peut toucher n'importe qui et entraîner de graves complications (Visuel feel-good.space)

 

Également appelé épuisement professionnel, le burn-out peut toucher n'importe qui et entraîner de graves complications telles que des accidents du travail ou des tentatives de suicide s'il n'est pas repéré. Il existe pourtant des signes avant-coureurs qui doivent alerter.

Un processus lent mais reconnaissable à plusieurs signes

Tout le monde peut se sentir épuisé et partir au travail à reculons un jour ou l'autre. Cela ne veut pas forcément dire que le burn-out guette. Plusieurs signes sont cependant à ne pas négliger, surtout si on en présente plusieurs, voire tous. Si vous voulez en avoir le cœur net, vous pouvez faire le test du burn-out afin de lister les signes d'alarme à ne pas négliger :

 

  • Vous avez tout le temps l'impression d'être débordé et vous vous sentez de moins en moins efficace. Les dossiers s'accumulent et vous n'en venez pas à bout malgré un surcroît de travail.
  • Vous êtes fatigué dès le réveil et de manière constante même après le weekend ou des vacances.
  • Vous n'avez plus d'appétit et n'avez plus goût à rien.
  • Vous ne faites plus aucune activité physique et avez laissé tomber votre footing du dimanche matin ou votre cours de fitness. Même monter un escalier devient une épreuve.
  • Vous êtes irritable et sujet aux sautes d'humeur. Vous pouvez même passer du rire aux larmes en quelques instants.
  • Vous ne déjeunez plus avec vos collègues et refusez toutes les invitations. Vous avez même déserté la machine à café pour ne plus avoir à échanger.
  • Vous n'avez plus confiance en vous et vous vous remettez en question à la moindre réflexion comme si toutes vos compétences s'étaient soudainement envolées.
  • Vous ne ressentez plus d'émotions, comme si vous étiez à l'extérieur de vous-même.
  • Vous êtes devenu cynique et n'accordez plus d'importance à vos clients, élèves, patients... Vous pouvez même être très désagréable avec eux.

 

Comment réagir ?

Si vous vous reconnaissez dans certains de ces signes mais que vous ressentez encore des sentiments positifs envers votre travail, essayez de vous recentrer davantage sur les choses qui ont du sens pour vous plutôt que sur ce qui vous stresse. Pendant la journée, accordez-vous des pauses pour ne pas finir exténué et avoir l'impression que toute votre énergie passe dans le travail.

 

Si vous n'arrivez pas à améliorer les choses tout seul, allez consulter. Votre médecin vous prescrira certainement un arrêt de travail qui pourra peut-être enrayer le processus. Apprenez également à reconnaître vos limites et essayez de planifier et de déléguer les tâches qui vous sont confiées quand cela est possible.

 

Comment prévenir le burn-out ?

Pour éviter le burn-out, prenez l'habitude de vous reposer dès les premiers signes de fatigue et de stress. Adoptez également un mode de vie qui soit le plus équilibré possible (alimentation saine, horaires réguliers, activité physique régulière...). Si cela peut vous aider, n'hésitez pas à prendre des compléments alimentaires naturels, tout en sachant que s'ils ne sont pas associés à une bonne hygiène de vie, ils ne serviront pas à grand-chose. N'abandonnez surtout pas vos activités de loisirs et vos sorties entre amis qui vous permettront d'oublier votre travail, ce qui est essentiel dans la prévention du burn-out.

Enfin, évitez le café et le tabac qui ont tendance à renforcer la nervosité. Remplacez-les par une autre boisson de type tisane ou infusion par exemple.

 

Autres actualités sur le même thème