Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la PROSTATE: Zytiga, un inhibiteur des androgènes, débarrasse des tumeurs

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 4 jours
ASCO (Etude à présenter)

Cette étude du Dana-Farber Cancer Institute montre qu’un médicament, Zytiga, déjà indiqué en association avec un anti-inflammatoire stéroïdien (prednisone) dans le traitement du cancer métastatique de la prostate, peut éliminer presque totalement les tumeurs chez de nombreux patients atteints de cancers agressifs non propagés au-delà de la prostate. Ces résultats, bientôt présentés à la réunion annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), début juin à Chicago, représentent un grand espoir pour les patients atteints de ce type de cancer de la prostate, rarement guéri par la combinaison chirurgie + traitement.

Cet essai clinique de phase II, menée par le Dr Mary-Ellen Taplin et son équipe du Dana-Farber a examiné l'utilisation de Zytiga® en association avec la prednisone et la chirurgie chez 58 hommes atteints du cancer de la prostate à risque élevé, encore isolé à la prostate. Les participants ont reçu soit 3 ou 6 mois de bithérapie puis une chirurgie de retrait de la prostate (prostatectomie). Une fois traitement achevé, les examens montrent qu'un tiers des participants n'avaient plus ou presque plus de tissu tumoral.


Alors que ces cancers agressifs mais localisés de la prostate sont rarement guéris par la prostatectomie seule », explique le Dr Taplin, alors que les thérapies qui combinent la chirurgie et d'«anciens» inhibiteurs des androgènes n'améliorent pas les résultats, l'acétate d'abiratérone (Zytega) représente une nouvelle voie thérapeutique très prometteuse.

Moins d'effets indésirables : Dans l'étude, les chercheurs ont pris la moitié de la dose habituelle de prednisone (5 mg par jour) –afin de pouvoir réduire effets secondaires associés aux stéroïdes- combinée avec de l'acétate d'abiratérone. La plupart des patients qui présentaient des tumeurs larges de la prostate de haut grade et à risque élevé de propagation se trouvent quasiment débarrassés de ces tumeurs. «Nous sommes très encouragés par ces résultats et commençons une autre étude de phase II sur un autre nouvel inhibiteur de la signalisation des androgènes, nommé MDV3100, toujours en combinaison dans le traitement du cancer de la prostate à risque élevé ».

Sources : ASCO via Dana Farber (Visuel) « Hormone-depleting drug shows promise against localized high-risk prostate tumors” et EMA Zytiga®

Accéder aux dernières actualités sur le cancer de la Prostate


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages