Actualités

CANCER du POUMON : Arrêter de fumer favorise la survie sans récidive

Actualité publiée il y a 10 mois 1 jour 8 heures
Annals of Internal Medicine
Cesser de fumer après avoir reçu un diagnostic de cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce peut ralentir la progression de la maladie et diminuer la mortalité (Visuel Adobe Stock 233003549)

Non il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer. Pourtant, environ la moitié des patients fumeurs continuent de fumer après un diagnostic de cancer du poumon. Arrêter de fumer après un diagnostic de cancer du poumon peut prolonger la vie sans récidive du cancer, conclut cette étude de cohorte prospective menée par une équipe de l’International Agency for Research on Cancer (IARC) de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) -en collaboration avec le N.N. Blokhin National Medical Research Centre of Oncology (Russie). L’analyse publiée dans les Annals of Internal Medicine conclut que cesser de fumer après avoir reçu un diagnostic de cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce peut ralentir la progression de la maladie et diminuer la mortalité.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités