Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER : Les phytocannabinoïdes confirment leurs effets anticancéreux

Actualité publiée il y a 11 mois 5 jours 1 heure
British Journal of Pharmacology
 Ces travaux confirment que les phytocannabinoïdes, le type le plus courant de cannabinoïdes, présent naturellement dans la plante de cannabis, peuvent freiner la division des cellules cancéreuses

De précédentes recherches ont déjà suggéré que les cannabinoïdes peuvent aider à atténuer les effets secondaires des thérapies anticancéreuses. Récemment une étude a fait la même démonstration sur les métabolites des oméga-3, aussi des endocannabinoïdes. Cette nouvelle revue de la littérature, présentée dans le British Journal of Pharmacology examine leur potentiel dans le traitement direct du cancer. Ces travaux confirment que les phytocannabinoïdes, le type le plus courant de cannabinoïdes, présent naturellement dans la plante de cannabis, peuvent freiner la division des cellules cancéreuses, bloquer l’angiogenèse et empêcher la propagation tumorale.

 

Le système endocannabinoïde est apparu comme une cible considérable pour le traitement de différentes maladies. En plus des effets palliatifs bien établis des cannabinoïdes dans le traitement du cancer, les phytocannabinoïdes, les composés de cannabinoïdes synthétiques, ainsi que les inhibiteurs de la dégradation des endocannabinoïdes ont attiré l'attention en tant que candidats anticancéreux. En effet, l'accumulation de données issues d'études précliniques suggère que les cannabinoïdes exercent des effets bénéfiques à différents niveaux de progression du cancer, dont :

  • l'inhibition de la prolifération,
  • la néovascularisation ou l’angiogenèse,
  • la propagation,
  • la chimiorésistance,
  • l'induction de l'apoptose et l'autophagie.

 

Le cannabidiol, toujours …Bien que l'utilisation clinique des ligands des récepteurs aux cannabinoïdes soit limitée par leur psychoactivité, des composés non psychoactifs, tels que le cannabidiol, ont attiré l'attention en raison de leurs propriétés anticancéreuses précliniques et d'un rapport bénéfice-risque favorable. Ainsi, les cannabinoïdes pourraient venir se combiner aux chimiothérapies actuelles, en apportant une efficacité complémentaire tout en neutralisant certains de leurs effets secondaires graves.

 

Les phytocannabinoïdes issus de la plante de cannabis exercent ces mêmes effets, ils peuvent empêcher les cellules cancéreuses de se diviser et d'envahir les tissus normaux, ils peuvent également bloquer l'afflux sanguin nécessaire aux tumeurs. Certaines études indiquent également qu’ils pourraient améliorer la réponse immunitaire de l'organisme contre la croissance et la propagation des tumeurs.

 

Il existe une accumulation de données provenant d’études précliniques, concluent les chercheurs, et ces données semblent confirmer l’efficacité anticancéreuse des cannabinoïdes à plusieurs niveaux de développement du cancer. Des études cliniques doivent donc être menées pour étudier l'impact des cannabinoïdes sur la croissance du cancer et la progression chez les patients humains.

Autres actualités sur le même thème