Actualités

CANCER : Ses deux facteurs majeurs sont…

Actualité publiée il y a 1 semaine 6 jours 4 heures
Cancer
Si l'âge avancé est le premier facteur évoqué, et si le cancer est catalogué comme une maladie liée à l’âge, le tabagisme en revanche, autre deuxième facteur de risque le plus important, peut tout à fait être évité (Visuel Adobe Stock 330189638)

En confirmant ces 2 facteurs majeurs de cancer, cette étude menée par des experts de l’American Cancer Society (ACS) ne surprend pas vraiment mais sensibilise à nouveau à au moins un facteur modifiable : si l'âge avancé reste le premier facteur évoqué et si le cancer est bien "catalogué" comme une maladie liée à l’âge, le tabagisme en revanche, autre deuxième facteur de risque le plus important, peut tout à fait être évité. Ces conclusions, publiées dans la revue Cancer, évoquent également d’autres facteurs et peuvent inciter les patients à des changements bienvenus de mode de vie.

 

Il s’agit d’une étude de grande envergure qui non seulement précise les facteurs de risque les plus importants associés à un risque relatif et absolu de développer un cancer à 5 ans. En plus de l'âge avancé et du tabagisme, l'excès de graisse corporelle et les antécédents familiaux bien sûr, sont retenus comme des données essentielles pour mieux orienter les patients vers des dépistages spécifiques de certains cancers. L’un des auteurs principaux, le Dr Alpa Patel, vice-président de l'American Cancer Society explique que l’objectif est bien de définir des sous-groupes de personnes qui peuvent le plus, en population générale, bénéficier d'un dépistage et d'une prévention ciblée.

Éclairer les politiques de dépistage

L’analyse des données de 2 études de cohorte, la Cancer Prevention Study-II Nutrition Cohort et la Cancer Prevention Study-3 a permis d’identifier les facteurs de risque associés à un risque absolu supérieur à 2% de tout cancer dans les 5 ans. Les chercheurs ont analysé les données de 429.991 participants sans antécédent de cancer à l’inclusion et ont suivi l’incidence des cancers sur 5 ans afin d’estimer les risques associés aux différents facteurs de risque.  

 

  • 15.226 cancers invasifs ont été diagnostiqués dans les 5 années de suivi ;
  • le risque relatif de tout cancer s’avère le plus élevé chez les fumeurs actuels vs non-fumeurs ;
  • chez les hommes, la consommation d'alcool, les antécédents familiaux de cancer, la consommation de viande rouge et l'inactivité physique sont également des facteurs de risque majeurs ;
  • chez les femmes, l'indice de masse corporelle (IMC), le diabète de type 2, l'hystérectomie, les antécédents familiaux de cancer, l'hypertension, la ligature des trompes et l'inactivité physique constituent les principaux facteurs de risque ;
  • le risque absolu à 5 ans est >2 % chez presque toutes les personnes de plus de 50 ans et chez certaines personnes de moins de 50 ans : les fumeurs actuels ou anciens (moins de 30 ans depuis l’arrêt du tabac), les personnes avec IMC >25 ou à antécédents familiaux de cancer au premier degré.

 

Comprendre quels sont les facteurs de risque majeurs permet d’éclairer les futurs programmes de dépistage, dont ceux en développement par biopsie liquide et tests sanguins (Visuel) qui vont permettre la détection précoce de plusieurs cancers courants.

Autres actualités sur le même thème