Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIDIOL : Et si c’était bien mieux qu’un somnifère ?

Actualité publiée il y a 8 mois 1 jour 3 heures
Usages thérapeutiques
Quelles sont les solutions « naturelles » qui s’offrent à nous pour juguler le stress, l’anxiété et l’insomnie ? (Visuel Adobe Stock 3115777091)

En cette période de pandémie, environ un tiers d'entre nous éprouve des symptômes d'anxiété générale, 20% de dépression et 18% de mauvaise qualité de sommeil. Plus nous sommes préoccupés par la pandémie et plus sévères sont nos symptômes de santé mentale (1). Quelles sont les solutions « naturelles » qui s’offrent à nous pour juguler le stress, l’anxiété et l’insomnie ? Retour sur le cannabidiol en France qui pourrait contribuer, chez une majorité de personnes stressées, à rétablir le sommeil et une certaine qualité de vie.

 

Le cannabidiol (CBD) est l'un des principaux composés cannabinoïdes présents dans le cannabis mais au contraire du THC (Δ-9-tétrahydrocannabinol), l’autre cannabinoïde le plus abondant dans la plante de cannabis, le CBD n’est pas psychotrope. Alors que les publications scientifiques révèlent peu à peu les preuves précliniques et cliniques de l’efficacité du CBD dans certains troubles neuropsychiatriques, les études sont également plus nombreuses à confirmer également son effet calmant sur le système nerveux central (SNC). Au-delà de certains troubles neurologiques sévères, le CBD présente donc un intérêt, plus large, pour un plus grand nombre de personnes, pour apaiser les symptômes de troubles de la santé mentale prévalents comme l’anxiété, le stress et les troubles du sommeil (2).

 

Cet intérêt coïncide avec une légalisation plus ouverte du cannabis médical mais aussi de la règlementation européenne concernant la commercialisation du cannabidiol : si depuis juin 2018, la Mildeca avait posé les conditions cumulatives de commercialisation de produits issus de Cannabis sativa, dont une teneur en THC inférieure à 0,2%, en novembre dernier, la Cour de justice de l’Union Européenne a considéré « qu’en l’état des connaissances scientifiques, l’huile de CBD ne constitue pas un produit stupéfiant » (3). Il est donc aujourd’hui possible d’acheter de l'huile de cannabis CBD sur internet.

Quelles preuves d’efficacité du CBD contre le stress et les troubles du sommeil ?

Une étude préclinique (4) avait été parmi les premières à montrer, chez la souris, que le CBD administré pendant l'état de veille augmentait la vigilance, et administré avant le sommeil, augmentait la phase de sommeil à mouvements oculaires rapides ou "sommeil paradoxal". Pris ensemble, ces deux effets suggéraient déjà la valeur thérapeutique du CBD dans les troubles du sommeil mais aussi dans les troubles de la vigilance comme la somnolence excessive.

 

Et chez l’Homme ? Les études sur le cannabis chez l’Homme sont longtemps restées complexes à mener, en raison de la législation et de l’éthique, cependant, il existe aujourd’hui une littérature conséquente et des preuves des effets bénéfiques du CBD dans le traitement des troubles anxieux et du sommeil, notamment en complément des traitements habituels.

Une grande série de cas rétrospectifs (2) a pu surveiller ainsi l’évolution de la qualité du sommeil chez plus de 100 patients adultes suivis pour des troubles anxieux et du sommeil en clinique psychiatrique. L’étude constate, avec la prise quotidienne de CBD (capsules d’huile de CBD 25 mg/d), une réduction considérable des scores d'anxiété et une amélioration des scores de sommeil, dès le premier mois et chez 67% des patients.  

 

Sur le sommeil paradoxal, la phase de sommeil réparatrice des effets du stress, impliquée dans la régulation des émotions et la consolidation de la mémoire, le CBD peut également apporter ses effets bénéfiques. On sait que les troubles du sommeil paradoxal sont fréquents dans les troubles de l'humeur, tels que la dépression. Une recherche (5) a bien décrit les effets du CBD sur les troubles du comportement du sommeil paradoxal : ici, les patients traités par CBD ont présenté une réduction rapide et substantielle de la fréquence de leurs symptômes, agitations, cauchemars, et sans effets secondaires.

 

Ces effets bénéfiques du CBD sont à mettre en regard du traitement de première intention des troubles du sommeil paradoxal, soit par clonazepam, une benzodiazépine, à l’action myorelaxante, anxiolytique et hypnotique mais dont l'utilisation à long terme est associée à un risque de dépendance très élevé.

 

De multiples propriétés neuroprotectrices : plusieurs recherches ont plus largement documenté les effets apaisants du CBD via des propriétés hypnotiques, antipsychotiques et anxiolytiques. Précisément, la prise quotidienne de CBD permet (2) d’augmenter la qualité et la durée du sommeil et de réduire sa fragmentation ou ses interruptions. Ainsi, des doses de CBD (40, 80 et 160 mg / jour) permettent, selon les personnes, de réduire le souvenir des cauchemars et les réveils nocturnes, sans effets indésirables rapportés.

 

Un peu de calme durant la crise : une méta-analyse toute récente (5) rappelle ces vertus du CBD en ces temps de crise pandémique, d’anxiété et de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) : l’analyse rappelle que les troubles du sommeil sont souvent rapportés chez les personnes souffrant d'anxiété et de SSPT et que le CBD exerce chez ces sur les troubles du sommeil, en particulier chez les patients souffrant de SSPT, avec des symptômes comme des cauchemars ou l’insomnie.

 

Enfin, il faut rappeler que l'un des avantages les plus notables du cannabis médical et du cannabidiol est la sécurité. Rappelons également que cette innocuité est l’objet des essais de phase I de tout « médicament ». Jamais aucun rapport d’overdose mortelle n’a été rapporté avec un cannabinoïde et, en dehors des préoccupations concernant l'abus ou les troubles liés au cannabis, les complications majeures sont très limitées.

 

Compte-tenu des données biochimiques, physiologiques et précliniques prometteuses sur le CBD, la plupart des experts soulignent le manque d'essais cliniques randomisés sur ses effets psychiatriques et psychologiques.

Autres actualités sur le même thème