Actualités

CANNABIS MÉDICAL : Efficacité confirmée contre la douleur en oncologie

Actualité publiée il y a 3 mois 2 jours 6 heures
Frontiers in Pain Research
Le  cannabis médical est confirmé comme efficace à calmer la douleur mais également à réduire le besoin d'analgésiques opioïdes chez les patients atteints de cancer (Visuel Adobe Stock 485714381)

Cette étude du Technion-Israel Institute of Technologie (Haifa, Israël) réaffirme l’efficacité du cannabis médical à calmer la douleur mais également sa capacité à réduire le besoin d'analgésiques opioïdes chez les patients atteints de cancer. Etant donnés des effets secondaires minimes, le cannabis médical peut être tout à fait considéré comme une alternative aux antalgiques habituellement prescrits aux patients atteints de cancer, souligne cette étude, publiée dans la revue Frontiers in Pain Research.

 

Cette évaluation complète des avantages du cannabis médical pour la douleur liée au cancer confirme, pour la plupart des patients en oncologie, une amélioration considérable des mesures de la douleur mais aussi d'autres symptômes liés au cancer dont la dépression, l'anxiété et l'insomnie. En soulageant ces symptômes parmi les facteurs les plus significatifs de souffrance et de dégradation de la qualité de vie, chez les patients en oncologie, le cannabis permet aussi de prévenir l'aggravation de l'état et du pronostic.

Cannabis plutôt qu’opioïdes

« Traditionnellement, la douleur liée au cancer est traitée par des analgésiques opioïdes, mais la plupart des oncologues perçoivent le traitement aux opioïdes comme dangereux, donc il existe un vrai besoin d’alternatives thérapeutiques », explique l'auteur principal, David Meiri, professeur au Technion Israel Institute of Technology. C’est en discutant avec des patients atteints de cancer, qui cherchaient des alternatives pour soulager la douleur et les symptômes, que l’équipe a cherché à évaluer en profondeur les avantages du cannabis médical.

 

L’étude : les chercheurs ont d’abord analysé les données de la littérature existante mais ont considéré que finalement, « on ne savait pas grand-chose sur l’efficacité du cannabis médical pour le traitement de la douleur liée au cancer, et que la plupart des résultats disponibles n'étaient pas concluants ». Les chercheurs ont donc recueilli des informations dès le début du traitement, puis lors de suivis répétés pendant une période prolongée, afin de pouvoir effectuer une analyse approfondie de son efficacité. Des oncologues ont été recrutés, capables de délivrer prescription de cannabis médical à leurs patients atteints de cancer. Ces oncologues ont référé les patients à l'étude et ont rendu compte des caractéristiques de leur maladie. Les patients ont renseigné leurs symptômes par questionnaires anonymes avant de commencer le traitement, puis à plusieurs reprises au cours des 6 mois suivants. L’analyse a notamment pris en compte les mesures de la douleur, la consommation d'analgésiques, les symptômes du cancer, les problèmes sexuels et les effets secondaires. L’analyse révèle :

 

  • des améliorations pour l’ensemble des symptômes ;
  • une réduction significative de la douleur ;
  • une réduction du recours aux opioïdes et à d'autres analgésiques ;
  • près de la moitié des participants ont finalement arrêté tous les analgésiques après 6 mois de traitement avec le cannabis médical.

 

Un résultat surprenant : « Fait intéressant, nous constatons que la fonction sexuelle s'améliore avec le cannabis médical pour la plupart des hommes, mais se dégrade pour la plupart des femmes », relèvent les chercheurs qui envisagent de mener d’autres recherches sur les effets du cannabis médical, selon les groupes de patients.

 

Cependant, d’ores et déjà ces résultats apportent à la preuve de son efficacité contre la douleur en oncologie.

Autres actualités sur le même thème