Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS : Pas plus de TS chez les patients psychiatriques

Actualité publiée il y a 1 année 5 mois 2 semaines
Biology of Sex Differences
L’absence de lien clair entre le cannabis et les tentatives de suicide est la première conclusion de cette analyse

Cette étude de l’Université McMaster, menée dans un contexte lui-aussi d’élargissement possible de l’accès au cannabis apporte de premières réponses quant aux effets néfastes possibles du cannabis sur les patients atteints de troubles psychiatriques. Les conclusions, présentées dans la revue Biology of Sex Differences sont positives : le cannabis n'augmente pas le comportement suicidaire chez les patients psychiatriques concluent les chercheurs canadiens.

 

Ils montrent en fait l’absence d'association significative entre l'usage de cannabis et le comportement suicidaire chez les personnes souffrant de troubles psychiatriques. Leurs résultats contrastent avec certaines données préexistantes qui suggèrent que le cannabis peut être lié à un risque accru de comportement suicidaire en population générale. Cette étude est la première à chercher à évaluer comment l'usage de cannabis peut affecter les tentatives de suicide (TS) chez les hommes et les femmes souffrant de troubles psychiatriques et donc déjà à risque plus élevé de suicide, explique l’auteur principal, le Dr Zainab Samaan du Département Psychiatrie et Neurosciences comportementales de McMaster.

 

Le taux élevé de consommation de cannabis est également documenté au sein de ce groupe de patients. De plus, la consommation de cannabis, la substance illicite la plus couramment utilisée dans le monde, devrait augmenter avec le mouvement de légalisation, également attendu au Canada. L'équipe a fusionné les données de 2 études menées en Ontario, une étude de cohorte prospective sur le trouble d'utilisation des opioïdes et une étude cas-témoins sur les comportements suicidaires. Les données de 909 patients psychiatriques, dont 465 hommes et 444 femmes ont été analysées. Au sein de ce groupe, 112 hommes et 158 ​​femmes ont tenté de se suicider.

 

L’absence de lien clair entre le cannabis et les tentatives de suicide est la première conclusion de cette analyse. Cependant, un autre résultat retient l’attention : chez les participants ayant des troubles psychiatriques, un trouble de l'humeur est corrélé avec un risque accru de tentative de suicide.

Autres actualités sur le même thème