Vous recherchez une actualité
Actualités

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Elle réduit aussi le risque de cancer du pancréas

Actualité publiée il y a 5 mois 4 semaines 4 heures
UEG
La chirurgie de l’obésité réduit aussi le risque de cancer du pancréas (Visuel Adobe Stock 281104038)

C’est une très large et longue étude, longitudinale, qui a suivi durant 20 années 1.435.350 patients atteints de diabète et d'obésité, dont 10.620 ayant subi une chirurgie de l’obésité, qui révèle l’effet de cette intervention de réduction du risque de cancer du pancréas. L'étude, présentée aujourd'hui à l'UEG (United European Gastroenterology) Week 2020 virtuelle et à paraître dans l’UEG Journal apporte ainsi un nouvel avantage, anticancéreux, au spectre déjà large des bénéfices de la chirurgie bariatrique.

 

Car au fil des études on réalise les multiples bénéfices apportés par la chirurgie bariatrique et la perte de poids significative ainsi possible chez les patients atteints d’obésité. On sait que la chirurgie de l'obésité améliore est une approche efficace pour traiter la plupart des comorbidités courantes de l’obésité dont le diabète de type 2, l'hypertension et la dyslipidémie, mais aussi les maladies cardiaques. Cette nouvelle étude longitudinale documente un effet encore peu documenté, une réduction significative du risque de cancer du pancréas chez des personnes à la fois atteintes d’obésité et de diabète.

La chirurgie de l’obésité réduit aussi le risque de cancer du pancréas

L'étude a suivi 1.435.350 patients atteints de diabète et d'obésité sur une période de 20 ans. Au total, 10.620 participants ont subi une chirurgie bariatrique. L’analyse révèle que les patients obèses et diabétiques encourent

  • un risque réduit de près de moitié (prévalence 0,19% vs 0,32%) de cancer du pancréas lorsqu’ils ont bénéficié d’une chirurgie bariatrique ;
  • 73% des participants dans cette large étude, ayant subi une chirurgie étaient des femmes.

 

L'obésité et le diabète sont des facteurs de risque bien connus de cancer du pancréas, rappelle l’auteur principal, le Dr Aslam Syed, du Service de Gastroentérologie de l’Université de Pittsburgh : « cette augmentation du risque s’explique par une inflammation chronique, un excès d'hormones et des facteurs de croissance libérés par la graisse corporelle. S’il avait déjà été démontré que la chirurgie bariatrique améliore la glycémie chez les patients diabétiques, l’étude révèle que cette chirurgie est un moyen viable et efficace de réduire l’incidence du cancer du pancréas chez ce groupe de patients à risque élevé ».

 

Un contexte défavorable : ces résultats sont importants en regard des taux de diabète, d'obésité et de cancer du pancréas, à la hausse. L’incidence du cancer du pancréas a ainsi augmenté de 5% dans l’UE au cours de ces 30 dernières années, ce qui constitue la plus forte augmentation parmi les 5 principaux cancers en Europe. On estime que ce cancer est responsable de plus de 46.000 décès en 2020 et que l’augmentation de son incidence est alimentée par la hausse des taux d'obésité et de diabète de type 2. Concernant l’obésité, on estime que 52% de la population adulte européenne est en surpoids ou obèse avec une hausse de prévalence chez les enfants.

 

La prévention du cancer du pancréas est cruciale, car aujourd’hui la survie moyenne au moment du diagnostic n’est que de moins de 5 mois, seuls 3% des patients survivant plus de 5 ans. Le diagnostic est généralement tardif, ce qui explique le surnom de « tueur silencieux » donné à ce cancer dont les symptômes (douleurs dans le dos ou à l'estomac, « jaunisse », perte de poids inexpliquée…) restent difficiles à identifier.

 

Envisager la chirurgie bariatrique chez les patients souffrant de troubles métaboliques, tels que le diabète et l'obésité, pourrait contribuer à réduire le fardeau lié au cancer du pancréas mais pas seulement.

Autres actualités sur le même thème