Actualités

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Elle prévient aussi le cancer du sein

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 1 jour
Obesity
Une démonstration de l’efficacité de la chirurgie bariatrique pour réduire le cancer du sein associé à l'obésité (Visuel Fotolia).

Au-delà de ses bénéfices thérapeutiques aujourd’hui non discutés contre l’obésité, la chirurgie bariatrique démontre au fil des études, ses avantages contre toutes les comorbidités de l’obésité, et au-delà des troubles métaboliques et de la maladie cardiaque. C’est également vrai pour certains cancers dont le risque est accru en cas d’obésité : cette étude de l’Oregon Health & Science University révèle aujourd’hui, dans la revue Obésity, l’efficacité de la chirurgie bariatrique pour réduire le risque de cancer du sein associé à l'obésité.

 

La relation entre l'obésité et le cancer du sein est aujourd’hui bien documentée, cependant, il restait à explorer et préciser le rôle possible de la chirurgie bariatrique dans la réduction de ce risque. Cette étude épidémiologique, confirmée par une revue de la littérature vient en effet valider cet avantage, et corréler la chirurgie bariatrique à une réduction de l'incidence du cancer du sein. L’auteur principal, le Dr Andrea M. Stroud, chirurgien à l’Oregon Health, propose de recourir à la chirurgie bariatrique, chez les patientes éligibles, comme traitement préventif du cancer du sein.

Recourir à la chirurgie bariatrique, chez les patientes éligibles, comme traitement préventif du cancer du sein

L'étude : l’équipe de Portland a analysé l'incidence des cancers de la Femme (sein, endomètre, ovaire) à partir des données du New York Statewide Planning and Research Cooperative System, soit les données de 55.781 patientes ayant subi une chirurgie bariatrique vs 247.102 participantes témoins n’ayant pas subi cette chirrgie. L’analyse révèle :

 

  • une incidence du cancer du sein réduite d’environ 15 % dans le groupe chirurgie.

 

Une revue systématique et méta-analyse de 11 études récentes évaluant le risque de cancer du sein après une chirurgie bariatrique, chez 1.106 939 patientes, apporte des résultats similaires. La méta-analyse révèle :

 

  • une réduction de 50 % du risque de cancer du sein après une chirurgie bariatrique ;
  • que les patientes ayant subi une chirurgie bariatrique sont plus susceptibles, lorsqu’elles en reçoivent le diagnostic, d'avoir un cancer à un stade précoce, avec de meilleurs résultats et une meilleure survie : cela peut s’expliquer par le fait que ces patientes éligibles à la chirurgie bariatrique bénéficient d’une surveillance plus rigoureuse et d'un dépistage plus régulier ;
  • enfin, d’autres sous-méta-analyses évaluent entre 44 et 49 % la réduction du risque de cancer du sein, après une chirurgie bariatrique.

 

Quel potentiel thérapeutique de la chirurgie bariatrique comme traitement prophylactique et adjuvant chez les femmes obèses qui présentent un risque plus élevé de développer un cancer du sein ? Alors que moins d'1 % aujourd’hui des patientes éligibles à la chirurgie bariatrique est orienté vers l’intervention chirurgicale,

le potentiel de prévention est énorme

et une sensibilisation accrue à cette option de traitement est nécessaire.

 

Même si le mécanisme sous-jacent de la réduction du risque de cancer du sein après une chirurgie bariatrique reste une question sans réponse. Ainsi, de futures recherches restent nécessaires pour élucider le rôle de la chirurgie bariatrique dans la prévention voire dans le traitement du cancer du sein.

Cependant, la sensibilisation à l’augmentation du risque de cancer du sein, associée à l’obésité doit être renforcée. Et dans le cadre de cette sensibilisation, l’option « chirurgie bariatrique » ne doit plus être éludée.

Autres actualités sur le même thème