Vous recherchez une actualité
Actualités

CICATRISATION: La phytothérapie peut donner son coup de pouce

Actualité publiée il y a 2 années 10 mois 2 semaines
Advanced Tissue

Si certaines vitamines et minéraux peuvent optimiser le mécanisme de cicatrisation des plaies et si, a contrario, il convient d’éviter certains aliments pour mieux cicatriser, certaines herbes et les plantes ont aussi leur rôle à jouer comme traitement d’appoint dans le soin des plaies. En combinant leurs capacités de cicatrisation aux traitements standards, il est possible de renforcer le processus de cicatrisation. Cette revue, réalisée par le site Advanced Tissue, liste les options de phytothérapie qui peuvent apporter d’excellents résultats.

Le recours aux plantes dans le traitement des plaies a déjà été documenté comme efficace (1). Plusieurs études ont documenté les capacités respectives de certaines plantes, dont :


L'Achillée millefeuille ou la Millefeuille (Achillea millefolium L.) a ainsi été testée dans cette indication par une équipe de l'Université du Maryland. Utilisée principalement pour traiter les problèmes digestifs en raison de sa forte concentration en flavonoïdes, cette fleur proche du chrysanthème s'avère également efficace pour traiter les plaies, y compris les brûlures modérées. Une étude publiée en 2007 (2) dans le Journal of Animal and Veterinary Advances montre sur l'animal (le lapin) que l'achillée contribue à améliorer à la fois l'apparence et la fermeture des plaies par brûlure. Quelques interactions médicamenteuses sont néanmoins rapportées, avec certains anti-hypertenseurs, le lithium et les anticoagulants.

Goldenrod ou Solidago, une fleur jaune vif de la famille des Asteraceae est utilisée depuis des siècles comme remède médicinal contre le diabète, la tuberculose, la goutte, l'asthme et les hémorroïdes. Mais la fleur présente également une capacité hémostatique et anti-inflammatoire. Un ouvrage édité chez Springer (3) explique ces propriétés à nouveau par la présence conjointe de flavonoïdes et de la saponine, une substance chimique aux capacités détergentes autrefois utilisée pour fabriquer du savon. La goldenrod est également présente dans certains bains de bouche anti-inflammatoires.

Calendula ou souci des jardins (ou Calendula officinalis) est déjà bien connues pour ses capacités apaisantes et régénératrices de la peau. Si son histoire médicinale est moins ancienne que ses homologues, ci-dessus, calendula se révèle efficace dans le traitement des ulcères et autres maladies de peau. Toujours en cause, ses flavonoïdes, qui lui confèrent son efficacité cicatrisante dans le soin de plaies. Les chercheurs expliquent que calendula, en augmentant le flux sanguin, favorise le bourgeonnement et l'épidermisation ce qui favorise la cicatrisation….


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages