Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

COCAÏNE : De bonnes ondes pour décrocher

Actualité publiée il y a 8 mois 3 semaines 4 jours
UVA
Cette intervention, développée à l’University of Virginia Health System à base d’ondes sonores ou d'ultrasons focalisés permettra-t-elle d’aider les utilisateurs de cocaïne à arrêter ? (Visuel Adobe Stock 202716269)

Cette intervention, développée à l’University of Virginia Health System à base d’ondes sonores ou d'ultrasons focalisés permettra-t-elle d’aider les utilisateurs de cocaïne à arrêter ? Un essai clinique soutenu par les National Institutes of Health (NIH) est en cours sur ces les ultrasons focalisés, déjà utilisés dans de nombreux domaines, qui visent ici à modifier la relation entre ces usagers et leur substance.

 

L’auteur principal, le Dr Nassima Ait-Daoud Tiouririne, directrice du Center for Leading Edge Addiction Research (CLEAR) de l'UVA espère, avec cette nouvelle thérapie, pouvoir, plus largement, « inverser les changements cérébraux causés par la consommation de drogues et modifier l’approche de traitement de la dépendance dans son ensemble ».

 

L’étude va vérifier si les ultrasons focalisés de faible intensité peuvent aider à reprogrammer les cellules cérébrales de manière à réduire le désir de cocaïne. L’approche non invasive concentre les ondes sonores sur l’insula, une région du cerveau impliquée dans de multiples formes de dépendance.

La dépendance à la cocaïne est un problème croissant sans traitement

Aux Etats-Unis, les décès par overdose de cocaïne ont bondi d’un tiers entre 2019 et 2020. Il y a donc urgence à développer des traitements innovant contre le craving. Il n’existe actuellement aucun médicament approuvé par l’Agence américaine Food and Drug Administration pour aider les usagers à décrocher. L’essai doit donc regarder si les ultrasons focalisés peuvent changer le comportement de ces patients vis-à-vis de la cocaïne.

 

« La dépendance est un trouble cérébral. Le traitement devrait inclure une neuromodulation non invasive des circuits cérébraux à l’origine de la dépendance ».

 

Si l’approche se confirme comme sûre et efficace, les patients pourraient via une simple consultation ambulatoire réduire progressivement leur envie de cocaïne.

 

Les ultrasons focalisés, un potentiel thérapeutique pour de nombreuses maladies : l’essai va également contribuer à cerner le potentiel des ultrasons focalisés pour traiter des maladies graves allant du cancer à la maladie d'Alzheimer. De précédentes recherches de la même équipe ont contribué à l'approbation de la FDA sur l’utilisation des ultrasons focalisés de haute intensité pour traiter à la fois les symptômes de la maladie de Parkinson et les tremblements essentiels.

Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème