Vous recherchez une actualité
Actualités

COLIQUE du NOURRISSON : Vous avez dit probiotique ?

Actualité publiée il y a 8 mois 5 jours 21 heures
Alimentary Pharmacology & Therapeutics
La colique du nourrisson a déjà été associée à la dépression postnatale maternelle et à la culpabilité et à la frustration des parents

La colique infantile est un trouble gastro-intestinal fréquent, qui touche un nourrisson sur 4 au cours des 3 premiers mois de vie. Si le recours aux probiotiques en tout début de vie reste une option discutée, cette équipe de l'université de Naples Federico II suggère ici, avec une souche bien caractérisée, que les probiotiques peuvent constituer une solution efficace pour traiter ces coliques chez les nourrissons et leur apporter calme et bien-être. Ces données, présentées dans la revue Alimentary Pharmacology & Therapeutics, confirment ainsi l’efficacité d’une souche probiotique en particulier, lactis BB-12.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Pour le bébé comme pour les parents, cette affection en général bénigne, constitue une source de détresse majeure. Ainsi, la colique du nourrisson a déjà été associée à la dépression postnatale maternelle, à l'arrêt précoce de l'allaitement maternel, à la culpabilité et à la frustration des parents, au syndrome du bébé secoué, à des visites multiples chez le médecin, à l'utilisation de médicaments, au changement de préparation pour nourrisson et à des effets indésirables à long terme tels que des allergies et des troubles du comportement et du sommeil chez l’enfant.

BB-12 calme les pleurs des bébés

Plusieurs probiotiques ont déjà été testés pour calmer ces coliques et rétablir l’équilibre microbiotique chez le petit enfant. Avec des résultats mitigés. Une étude a montré que certains lactobacilles (ex : Lactobacillus reuteri DSM 17938) peuvent réduire l'apparition de troubles gastro-intestinaux chez les nourrissons à prédisposition. Une autre étude portant également sur une souche Lactobacillus reuteri, suggère en revanche, l’absence d’effet sur la durée des pleurs et de l'agitation des bébés supplémentés. Ainsi, le recours aux probiotiques en tout début de vie reste controversé.

 

Rétablir un bon transit : ici, les chercheurs italiens ont orienté leurs recherches de manière à obtenir une modulation positive du microbiome intestinal, à l‘aide d’une production bactérienne accrue de butyrate, un acide gras à chaîne courte capable de réguler de manière bénéfique le transit intestinal, la perception de la douleur, l'axe intestin-cerveau et l'inflammation. Les chercheurs montrent que des gouttes contenant une souche probiotique particulière (Bifidobacterium animalis, sous-espèce lactis BB-12) sont efficaces à traiter ces coliques.

Précisément, l’essai a été mené auprès de 2 groupes de nourrissons nourris exclusivement au sein, atteints de coliques mais par ailleurs en bonne santé. 40 bébés ont reçu des gouttes de BB-12 (1 × 109 UFC / jour), 40 ont reçu un placebo, pendant 28 jours. La structure du microbiote intestinal et les taux de butyrate, de bêta-défensine-2 (HBD-2), de cathélicidine (LL-37), d'IgA sécrétoire (sIgA) et de calprotectine fécale ont été évalués. L’analyse montre que :

 

  • le taux de nourrissons ayant réduit d’au moins 50% de la durée moyenne des pleurs quotidiens est plus élevé chez les nourrissons supplémentés (80%) avec BB ‐ 12, dès la fin de la 2è semaine, vs chez les bébés non supplémentés (32%) ;
  • en moyenne, les bébés supplémentés connaissent 5 épisodes de pleurs quotidiens en moins !
  • aucun de ces nourrissons « n'a récidivé » après l’arrêt du traitement a été arrêté ;
  • La fréquence quotidienne moyenne des selles est réduite dans les 2 groupes, mais là encore, l'effet est significativement plus élevé dans le groupe supplémentation ;
  • la consistance des selles reste similaire dans les 2 groupes.

 

La supplémentation en BB-12 est donc efficace dans la gestion des coliques infantiles. Les chercheurs invoquent une modulation bénéfique, avec ce probiotique, de la structure et de la fonction du microbiote intestinal.

L’étude rappelle ainsi le rôle majeur du microbiote intestinal ; « Le microbiote est une cible clé d'intervention contre la colique infantile » conclut l’auteur principal, le Dr Roberto Berni Canani. « De plus, la souche probiotique spécifique ici utilisée est déjà bien documentée ».

Autres actualités sur le même thème