Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : La metformine limite les décès chez les femmes diabétiques

Actualité publiée il y a 6 mois 1 semaine 3 heures
The Lancet Healthy Longevity
La metformine semble réduire le risque de décès lié au COVID-19 chez les femmes atteintes de diabète ou d'obésité (Visuel Adobe Stock 335968120)

Cette équipe de diabétologues de l'Université du Minnesota suggère que la metformine permet de réduire le taux de décès liés au COVID-19 chez les femmes atteintes de diabète ou d'obésité. La recherche, parmi les plus larges études d'observation menées au monde auprès de patients COVID-19, publiée dans le Lancet Healthy Longevity, aboutit même à une réduction impressionnante du risque chez ce groupe de femmes. Cependant, l’analyse n’identifie pas les mêmes effets chez les hommes atteints des mêmes troubles métaboliques. Un écart qui mérite de plus amples recherches. 

 

La metformine est un antidiabétique couramment utilisé, qui permet donc de gérer la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 2. Le médicament réduit également les niveaux de certaines protéines inflammatoires, comme le TNF-alpha, qui semblent participer à l'aggravation de la maladie COVID-19. L’étude, menée auprès de femmes et d’hommes atteints de diabète et/ou d’obésité hospitalisés pour COVID-19, révèle qu’une prescription de metformine de 90 jours avant l'hospitalisation est associée à un risque réduit de 21% à 24% de décès, mais chez les femmes seulement.

Un repositionnement de la metformine envisagé ?

Il s’agit précisément d’une étude observationnelle et rétrospective des données de 6.000 patients qui aboutit à une association et non une relation de cause à effet. « Constater une plus grande association de la metformine avec la prévention du décès par COVID chez les femmes vs les hommes peut indiquer que la réduction de l'inflammation est une voie clé par lequel la metformine réduit le risque de COVID-19. D’autres recherches restent nécessaires pour envisager un repositionnement de la metformine », précise l’auteur principal le Dr Carolyn Bramante, professeur de médecine à l'Université du Minnesota.

 

Ces données d’association apportent une nouvelle orientation pour la recherche contre le COVID-19. L’Agence américaine FDA a donné son autorisation pour une étude pilote prospective sur l'utilisation de la metformine pour le traitement et la prévention du COVID-19.

 

Cet essai pilote pourrait mener à un essai clinique de grande ampleur.

Autres actualités sur le même thème