Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Quid des hypoglycémiants chez les patients diabétiques et covid ?

Actualité publiée il y a 11 mois 10 heures 2 min
PrePrints with The Lancet
L’analyse conclut à un effet neutre des antidiabétiques sur la mortalité et sur les autres complications possibles chez ces patients diabétiques et COVID-19 (Visuel Adobe Stock 88075472)

Avec cette étude encore au stade de la pré-impression mais en cours de revue par les pairs, les chercheurs de l’Hospital Regional Universitario de Málaga regardent les effets possibles des médicaments hypoglycémiants sur le risque de complications et de décès de patients atteints de diabète de type 2 admis pour COVID-19. L’analyse conclut à un effet neutre des antidiabétiques sur la mortalité et sur les autres complications possibles chez ces patients diabétiques et COVID-19. Cependant, étant donnée la relation étroite entre le diabète et la maladie COVID-19, les chercheurs appellent à d’autres études prospectives.

 

Le Dr Susanna Hofmann (chef de Service au Helmholtz Diabetes Center, Neuherberg, Allemagne) et le Dr Tamaryn Fox (médecine interne, à l’Albert Einstein Medical Center, Philadelphie) écrivent dans le MIT Press Journal Rapid Reviews que l'étude est fiable, mais exige de plus amples recherches «Bien que cette étude soit solide, les médicaments utilisés durant l’hospitalisation n'ont pas été notés, ce qui rend ces conclusions difficiles à généraliser ».

Il existe peu de preuves sur l'impact des médicaments hypoglycémiants chez les patients COVID-19

Par conséquent, cette étude est pertinente et apporte un premier aperçu sur le sujet, ajoutent les reviewers. En effet, même si elle doit être reproduite à plus grande échelle, l’étude apporte déjà des des informations précieuses sur la façon dont les médicaments hypoglycémiants pris par les patients diabétiques de type 2 à domicile affectent les résultats de l'hospitalisation.

 

Le diabète de type 2 est aujourd’hui un facteur de risque connu de COVID-19 et touche aujourd’hui plus de 150 millions de personnes dans le monde. Il est donc urgent de mieux comprendre l’impact des hypoglycémiants sur le risque de décès du patient diabétique admis pour COVID-19 en unité de soins intensifs. Cette étude suggère que l'utilisation de médicaments couramment prescrits pour le contrôle du diabète n’entrainent pas de risque supplémentaire d'admission aux soins intensifs ou de décès à l'hôpital en raison du COVID-19

 

En conclusion, cette première analyse conclut à un effet neutre des hypoglycémiants sur les risques de complications associées au COVID chez les patients diabétiques de type 2. Les reviewers regrettent néanmoins que les antidiabétiques en question n’aient pas été précisés…

Autres actualités sur le même thème