Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : L’hyperglycémie même sans diabète associée au risque de décès

Actualité publiée il y a 6 mois 2 semaines 2 jours
Annals of Medicine
Une glycémie élevée peut augmenter le risque de décès par COVID-19 chez les patients non-diabétiques aussi (Visuel Adobe Stock 114589392)

Une glycémie élevée peut augmenter le risque de décès par COVID-19 chez les patients non-diabétiques aussi, conclut cette équipe de l’Hôpital Juan Ramón Jiménez de Huelva (Espagne). Les résultats de cette études, publiés dans les Annals of Medicine, a conduit les médecins à demander des contrôles de glycémie obligatoires pour les patients hospitalisés avec COVID-19.

 

L'étude menée auprès de 11.312 patients hospitalisés atteints d’une forme modérée de COVID-19 ajoute aux preuves que l'hyperglycémie est associée à un risque plus élevé de décès indépendamment du diagnostic de diabète. L'objectif était d'étudier un lien entre l'hyperglycémie et le temps passé à l'hôpital, le besoin de ventilation mécanique, l'admission en USI et la mortalité, mais indépendamment du diagnostic de diabète. Les chercheurs ont analysé les données d'un registre national qui couvrait plus de 100 hôpitaux en Espagne pendant la pandémie. Les patients ont été répartis en 3 groupes en fonction de leur glycémie, allant de normale à élevée (<140 mg / dl; 140-180 mg / dl; et> 180 mg / dl). 19% d’entre eux avaient un diagnostic de diabète préexistant.

Des taux de mortalité plus élevés chez les participants à glycémie élevée.

L’analyse constate que :

  • 20% des patients sont décédés à l'hôpital;
  • les taux de glucose sanguin des patients tels que mesurés à l'arrivée à l'hôpital sont indépendamment liés à l'admission en USI, à la ventilation mécanique et / ou au décès, quel que soit le statut diabétique ;
  • ainsi, les participants présentant des taux de glucose anormalement élevés ont un risque plus que multiplié par 2 de décès (41%) lié au COVID-19 vs les patients dont la glycémie est normale ont les lectures étaient normales (15,7%).

 

Le dépistage obligatoire de l'hyperglycémie a été mis en œuvre dans cet établissement ainsi qu’un traitement précoce pour toute personne hospitalisée avec le COVID-19 non diabétique mais à glycémie élevée. Les chercheurs appellent leurs confrères à ne pas négliger ce facteur chez les patients, indépendamment de leurs antécédents de diabète. « Le dépistage de l'hyperglycémie chez les patients sans diabète et un traitement précoce devraient être obligatoires dans la prise en charge des patients hospitalisés pour COVID-19 », conclut l’auteur principal, le Dr Javier Carrasco de l'hôpital Juan Ramon Jimenez.

 

L'hyperglycémie sans diabète ? L’hyperglycémie est un problème courant chez les personnes diabétiques, mais peut également être déclenchée par une maladie ou une blessure. On ignore encore pourquoi l'hyperglycémie est liée à des taux de mortalité plus élevés.

 

Les chercheurs font l’hypothèse que l’hyperglycémie pourrait être un autre facteur inflammatoire ou bien avoir un effet plus direct, qui reste à préciser, sur la façon dont le COVID entraîne des complications et la mort.

Autres actualités sur le même thème