Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Le microbiote régule la réponse vaccinale

Actualité publiée il y a 3 mois 3 semaines 1 jour
Nature Reviews Immunology
L'efficacité du vaccin dépend, en partie, du microbiote intestinal (Visuel Adobe Stock 78527054)

Cette équipe de l’Université Flinders élargit encore le rôle du microbiote intestinal dans la santé, ici sur le développement de la réponse immunitaire à la vaccination, voire le développement de l'immunité par la vacvination, et précisément en ce qui concerne le vaccin anti-COVID-19. En d’autres termes, l’efficacité du vaccin et de l'immunité vacvinale dépend, en partie, du microbiote intestinal, conclut cette revue de la littérature, publiée dans Nature Reviews Immunology. L'étude jette ainsi les bases de nouvelles interventions ciblées sur le microbiote pour renforcer l’immunité, en particulier chez les plus fragiles, dont les personnes âgées.

 

L’auteur principal, David Lynn, professeur à l'Université Flinders soutient que la composition et la fonction du microbiote intestinal sont des « facteurs cruciaux » affectant les réponses immunitaires aux vaccinations : « Jamais auparavant le besoin n’a été aussi considérable de parvenir à une immunité solide et durable, grâce à la vaccination, et en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire ».

Le microbiote intestinal médie les réponses des lymphocytes B et T à la vaccination

La protection vaccinale est induite par les cellules B qui produisent des anticorps spécifiques de l'antigène et par les cellules T qui aident également à assurer la protection induite par certains vaccins.

 

  • Cette revue des études publiées sur le sujet -et documentées par les chercheurs- confirme que le microbiote intestinal dont la composition est très variable entre les individus, au cours de la vie et entre les différentes populations dans le monde, est un facteur « universel » de modulation des réponses immunitaires des lymphocytes B et T. Au-delà, l’équipe a mené différentes recherches qui aboutissent aux mêmes conclusions :
  • des expériences sur des souris sans germes ou sans microbiome, leur permettent actuellement les bactéries les plus efficaces à soutenir les réponses immunitaires à la vaccination ;
  • une étude clinique sur la façon dont l'impact des antibiotiques sur le microbiome intestinal des nourrissons affecte les réponses immunitaires aux vaccinations est également en cours d’analyse.
  • l’équipe évalue également et analyse les réponses immunitaires au vaccin COVID-19 en coordonnant l'essai australien BRACE qui évalue si le vaccin BCG peut protéger contre les formes sévères de COVID-19.

 

Comprendre comment le microbiote régule la réponse vaccinale va probablement permettre le développement et l'utilisation d'adjuvants spécifiques adaptés – peut-être à chaque groupe de population- pour améliorer la réponse vaccinale.

Ensuite, des interventions par pré et probiotiques pourraient également optimiser l’immunité vaccinale.

Autres actualités sur le même thème