Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Les compléments alimentaires pour se faire une immunité

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 6 jours
Nutrients
Certaines vitamines, minéraux et acides gras spécifiques ont un rôle clé à jouer pour aider notre système immunitaire à lutter contre COVID-19

Face à la pandémie COVID-19 l’accent a été mis sur les stratégies de distanciation et la recherche de vaccins et de traitements. Peu d’études ont encore porté sur les mesures de mode de vie, pratique de l’exercice ou alimentation qui, en boostant notre immunité, peuvent également permettre de repousser l’infection. Pourtant, certaines vitamines, minéraux et acides gras spécifiques ont un rôle clé à jouer pour aider notre système immunitaire à lutter contre COVID-19. C’est l’objet de cette étude de l’Université d'État de l'Oregon (OSU) qui précise, dans la revue Nutrients, les suppléments efficaces contre l’infection.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Les enjeux sont énormes, note l’auteur principal, Adrian Gombart de l'Institut Linus Pauling de l'OSU : au-delà de l’épidémie actuelle, chaque année, la grippe à elle-seule entraîne l’hospitalisation de millions de personnes et 2,5 millions de décès dans le monde. Les pratiques de santé publique développées pour limiter la propagation et l'impact des virus respiratoires, comme le lavage des mains, tousser dans son coude, la distanciation, et la vaccination -contre certains virus- peuvent être complétées par d’autres stratégies de mode de vie qui renforcent l’immunité, comme la pratique régulière de l’exercice ou le régime alimentaire.  

Contre COVID-19, certains compléments ont un rôle clé à jouer

Adrian Gombart et ses collègues de l'Université de Southampton (Royaume-Uni), de l'Université d'Otago (Nouvelle-Zélande) et de l'University Medical Center (Pays-Bas) apportent ici de nouvelles recommandations nutritionnelles pour compléter les mesures standard de lutte contre les infections virales. « Il existe une multitude de données qui soutiennent le rôle clé d’une nutrition équilibrée dans le renforcement du système immunitaire ».

 

Certains minéraux, vitamines, et acides gras spécifiques ont un rôle clé à jouer. Les chercheurs citent en particulier, la vitamine C, la vitamine D,

  • le zinc et un acide gras oméga-3 présent dans le poisson, l'acide docosahexaénoïque, également connu sous le nom de DHA, comme essentiels pour la fonction immunitaire. Les rôles joués par la vitamine C et la vitamine D dans l'immunité sont en effet particulièrement bien documentés :
  • La vitamine C joue un rôle dans plusieurs aspects de l'immunité, y compris la croissance et la fonction des cellules immunitaires et la production d'anticorps ;
  • les récepteurs de la vitamine D sur les cellules immunitaires affectent également leur fonction. En clair, la vitamine D favorise notre réponse aux infections.
  • Nos apports alimentaires en vitamines C et D ne sont généralement pas suffisants, soulignent les chercheurs. Ce qui réduit notre résistance aux infections.

 

Quelle recommandation en pratique ? Les auteurs recommandent d’opter pour une « une multivitamine » quotidienne avec des doses de 200 milligrammes ou plus de vitamine C (>recommandations de 75 mg pour les hommes et 50 pour les femmes) et de 2.000 unités internationales de vitamine D (> aux 400 à 800 UI recommandées selon l'âge).*

 

Et les vaccins ? Il ne s’agit pas de ne pas se vacciner contre ces virus lorsque le vaccin est disponible et il ne s'agit pas de ne pas travailler à la recherche et au développement d'un vaccin contre COVID-19. Cependant,

« si les vaccins sont efficaces, ils ne sont pas infaillibles ! »

Ainsi, si les stratégies actuelles de santé publique sont importantes et doivent être observées elles nécessitent d’être complétées. Une stratégie nutritionnelle est essentielle pour booster notre système immunitaire.

 

« La situation actuelle avec COVID-19 et le nombre de personnes décédées d'autres infections respiratoires montrent clairement que nous n'en faisons pas assez. Nous encourageons fortement les responsables de Santé publique à inclure des recommandations nutritionnelles dans leurs stratégies de réponse aux épidémies ».

Autres actualités sur le même thème