Vous recherchez une actualité
Actualités

DASH : Le régime anti-hypertension prévient aussi la dépression

Actualité publiée il y a 1 année 8 mois 1 semaine
American Academy of Neurology's 70th Annual Meeting
Le régime DASH est également associé à une réduction du risque de dépression

 

Le régime DASH (pour Diet Foods for High Blood Pressure ou encore Dietary Approach to Stopping Hypertension), donc reconnu pour ses bénéfices en cas de pression artérielle élevée, est également associé, avec cette étude de la Rush University (Chicago) à une réduction du risque de dépression. De nouvelles données présentées au dernier Meeting de l’American Academy of Neurology qui réaffirment le rôle de l’alimentation dans l’humeur et l’importance d’une bonne santé cérébrovasculaire pour la santé mentale.

Le régime DASH est à faible teneur en matières grasses et notamment en acides gras saturés, et privilégie les fruits, légumes, grains entiers, viandes maigres, le poisson, les noix et les haricots. S'il a été bien démontré que DASH permet d'abaisser la pression artérielle, cette nouvelle étude montre son association avec un risque réduit de dépression. C’est une association, précisent le Dr Laurel Cherian, l’auteur principal, qui suggère ainsi que d’autres facteurs de mode de vie sain associés à l’adhésion au régime Dash pourraient également intervenir dans cette réduction du risque de dépression. Cependat, l’auteur rappelle aussi que la dépression est fréquente chez les personnes âgées et plus fréquente chez celles ayant des problèmes de mémoire, des facteurs de risque vasculaires tels que l'hypertension artérielle ou l'hypercholestérolémie.

 

Le régime alimentaire peut participer à la prévention de la dépression : alors qu’il existe déjà des preuves associant les changements de mode de vie sains à des taux plus faibles de dépression, cette étude a regardé précisément le rôle du régime alimentaire dans la prévention de la dépression. L’étude, financée par les National Institutes of Aging (NIA/NIH) a été menée auprès de 964 participants au projet Rush Memory and Aging, âgés en moyenne de 81 ans et suivis durant plus de 6 ans. Chaque participant a été évalué régulièrement pour les symptômes de dépression et a rempli des questionnaires de fréquence alimentaire. Les chercheurs ont examiné dans quelle mesure les régimes déclarés par les participants tels que le régime DASH, le régime méditerranéen et le régime occidental traditionnel, riche en graisses saturées et en viandes rouges et pauvre en fruits et légumes pouvaient être associés à leur santé mentale. Les chercheurs ont réparti es participants en 3 groupes en fonction de leur degré de fidélité à ces régimes.

  • L’analyse montre que les participants des 2 groupes « les plus fidèles » au régime Dash présentent un risque réduit de 11% de dépression vs les autres participants.
  • Inversement, plus les participants suivaient un régime occidental, plus ils étaient susceptibles de développer une dépression.

 

Certes, l'étude ne prouve pas que le régime DASH entraine ce risque réduit de dépression mais suggère que le régime alimentaire participe néanmoins et a minima aux conditions d’un mode de vie sain favorable à la santé mentale.

 

Si de futures études seront nécessaires pour confirmer le lien de cause à effet, il est aujourd’hui bien démontré qu’une alimentation diversifiée, riche en fruits, légumes, légumineuses et grains entiers est favorable à la santé.

Autres actualités sur le même thème