Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Un patient sur 6 n’éprouve que des symptômes gastro-intestinaux

Actualité publiée il y a 2 semaines 1 jour 6 min
Abdominal Radiology
16% des patients atteints de COVID-19 ne présentent que des symptômes gastro-intestinaux (Visuel Adobe Stock 58259268)

Cette revue exhaustive de la littérature scientifique publiée sur le sujet dans les grandes bases de données révèle que 16% des patients atteints de COVID-19 ne présentent que des symptômes gastro-intestinaux ! Un résultat surprenant car si ces symptômes sont fréquemment documentés chez des patients diagnostiqués COVID-19, ils retiennent moins l’attention que les symptômes plus sévères comme la détresse respiratoire. Pourtant, cette analyse, présentée dans la revue Abdominal Radiology, appelle les radiologues à rester vigilants pendant la pandémie.

 

Précisément, cette analyse de 36 études révèle que la prévalence des symptômes gastro-intestinaux est d'environ 18% et comprend la perte d'appétit, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales

16% des cas de COVID-19 pourraient ne présenter que des symptômes gastro-intestinaux.

Ces patients avec symptômes gastro-intestinaux sont généralement diagnostiqués par imagerie (tomodensitométrie abdominale) et montrent également des lésions pulmonaires caractéristiques. Certaines études décrivent des résultats d'imagerie abdominale, dont un épaississement de la paroi de l'intestin grêle et du gros intestin, un côlon rempli de liquide, une pneumatose intestinale, un pneumopéritoine, une invagination et une ascite.

« Les symptômes gastro-intestinaux associés au COVID-19 varient considérablement mais la symptomatologie abdominale est une présentation courante du COVID-19 », explique l’auteur principal, Mitch Wilson, radiologue et professeur de médecine à l'Université de l'Alberta.

 

Quels sont donc les signes à rechercher par les radiologues lors de l'imagerie abdominale et qui pourraient évoquer une infection COVID-19 ? Ces signes comprennent principalement une inflammation de l'intestin grêle et du gros intestin, de l'air dans la paroi intestinale (pneumatose) et une perforation intestinale (pneumopéritoine).

Des signes gastro-intestinaux rares peuvent indiquer un stade avancé de la maladie.

Ces signes ne signifient pas nécessairement que le patient a le COVID-19 mais la piste doit être considérée par le médecin traitant, soulignent les auteurs.

 

On retiendra donc ce résultat surprenant : près d’1 d'un patient sur 5 avec COVID-19 peut ne présenter que des symptômes gastro-intestinaux.  Un résultat qui confirme les effets multisystémiques et extrêmement variables de la maladie COVID.

Autres actualités sur le même thème