Vous recherchez une actualité
Actualités

CRISE CARDIAQUE: L'anticancéreux qui régénère le tissu cardiaque

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 3 semaines
PNAS

C’est une équipe de l’UT Southwestern Medical Center qui vient de découvrir cette capacité d’un agent anticancéreux à favoriser la régénération du muscle cardiaque endommagé. Une découverte inattendue, présentée dans les Actes de l’Académie des sciences américaine (PNAS) qui va contribuer à la prévention ou la réduction de l'insuffisance cardiaque congestive.

De nombreux tissus et organes du corps, comme les cellules sanguines et la paroi de l'intestin, se renouvellent continuellement tout au long de la vie. Ce n'est pas le cas du tissu cardiaque. En raison de cette incapacité du cœur à se réparer, une crise cardiaque va provoquer des lésions ou « cicatrices » permanentes qui vont favoriser le développement d'une insuffisance cardiaque congestive, un affaiblissement grave du cœur qui ne parvient plus à pomper suffisamment.


Depuis des années, l'équipe du Dr Lawrence Lum, professeur de biologie cellulaire à Université du Texas travaille à développer un médicament contre le cancer ciblant les molécules de signalisation Wnt, des molécules cruciales pour la régénération des tissus, mais impliquées également dans le développement des cancers. Chez les humains, une enzyme, porcupine ou Porcn, est essentiel pour la production de protéines Wnt. Et lorsque ces chercheurs testent un inhibiteur de Porcn, pour lutter contre le développement du cancer, ils font une découverte…

L'administration d'un inhibiteur de Wnt améliore considérablement la fonction cardiaque après une crise cardiaque chez la souris : inhiber Porcn entraîne une augmentation du nombre de cardiomyocytes, des cellules du muscle cardiaque. Cela suggère que non seulement les inhibiteurs de Porcn sont des agents anticancéreux prometteurs, mais qu'ils pourraient également avoir leur place en médecine régénérative. Sur la base de ces premiers résultats in vitro, les chercheurs testent la molécule chez des souris modèles de crises cardiaques et constatent que leur capacité cardiaque est multipliée par 2 par rapport aux animaux non traités.

L'inhibiteur de Wnt entraîne aussi une réduction de la fibrose, ou des cicatrices cardiaques. La cicatrisation liée au collagène qui survient après une crise cardiaque peut entraîner une augmentation inappropriée du cœur et favoriser le développement de l'insuffisance cardiaque. Ainsi, les réponses fibrotiques bénéfiques dans l'immédiat, peuvent obérer le processus de régénération cardiaque à plus long terme.

Un one-shot pour améliorer la cicatrisation des plaies cardiaques ? C'est de point de vue des auteurs : l'inhibiteur de Wnt aurait seulement besoin d'être utilisé pendant une très courte période après la crise cardiaque, donc avec une efficacité rapide et peu de risques d'effets secondaires désagréables. Des essais cliniques d'inhibiteurs de Wnt en tant qu'agents régénérateurs post maladies cardiaques sont déjà au programme de 2018.

December 28, 2016 doi: 10.1073/pnas.1621346114 Blockade to pathological remodeling of infarcted heart tissue using a porcupine antagonist

Plus de 200 études sur la Crise cardiaque ou l'infarctus, l'Insuffisance cardiaque

Autres actualités sur le même thème