Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

DIABÈTE de type 2 : Commencer par perdre du poids ?

Actualité publiée il y a 1 mois 4 semaines 8 heures
Diabetologia
L'étude confirme tous les avantages de la perte de poids pour lutter contre le diabète de type 2 (Visuel Adobe Stock 20607462)

Cette recherche, menée par une équipe de diabétologues du RCSI (Royal College of Surgeons in Ireland, Dublin) met en exergue tous les avantages de la perte de poids pour lutter contre le diabète de type 2. L’étude, publiée dans la revue Diabetologia, apporte de nouvelles preuves de l’efficacité de la perte de poids pour parvenir à la rémission, chez les patients diabétiques de type 2.

 

L’auteur principal, Professeur Edward Gregg, directeur la School of Population Health de l’Université précise que de plus, chez ces patients qui sont parvenus à la rémission, c'est-à-dire à réduire le besoin de médicaments et réduire leur taux d'HbA1c (une mesure du contrôle de la glycémie),

le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de 40 %, celui de maladie rénale de 33 %.

Ce n’est pas la première étude à montrer qu'une perte de poids substantielle via l'alimentation et autres changements de mode de vie peut inverser le diabète de type 2, mais c’est l’une des premières à montrer que cette inversion du diabète, à son tour, réduit aussi le risque de comorbidités.

 

L'étude, menée en collaboration avec des collègues du Wake Forest, est une nouvelle analyse des données de la cohorte Look AHEAD (Action for Health in Diabetes) qui suit plus de 5.000 patients sur une période de 12 ans. Les chercheurs ont comparé l'effet d'une intervention intensive sur le mode de vie à celui de conseils contre le diabète et d'une éducation sur les maladies cardiovasculaires et d'autres comorbidités à long terme. L’analyse révèle que :

 

  • 18 % des participants ont atteint une rémission à un moment donné au cours du suivi ;
  • le pourcentage de participants en rémission actuelle a diminué à 3 % à la 8e année de l'étude, ce qui confirme la difficulté de maintien du poids chez ces patients, du moins via des interventions sur le mode de vie ;
  • l’ampleur de la réduction du risque de comorbidités est plus élevée chez les participants présentant les preuves d’au moins 4 ans de rémission.

 

La perte de poids, à condition de pouvoir être maintenue, reste ainsi un moyen de base pour améliorer la qualité de vie des personnes diabétique de type 2 mais apporte aussi des résultats positifs majeurs et à long terme contre le développement des maladies cardiovasculaires et rénales.

Plus sur le Blog Diabète

Autres actualités sur le même thème