Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE : Des antidiabétiques antiglaucomateux ?

Actualité publiée il y a 6 mois 2 semaines 4 jours
British Journal of Ophthalmology
 Après avoir récemment révélé des bénéfices cardiovasculaires, ces médicaments s’avèrent efficaces dans la prévention du glaucome (Visuel Adobe Stock 231466019)

C’est un nouvel avantage des antidiabétiques agonistes des récepteurs du GLP-1 (glucagon-like peptide-1), indiqués dans le traitement du diabète de type 2, qui nous est révélé par cette étude rétrospective menée à l’Université de Pennsylvanie. Après avoir récemment révélé des bénéfices cardiovasculaires, ces médicaments s’avèrent efficaces dans la prévention du glaucome. Des données présentées dans le British Journal of Ophthalmology qui justifient de nouveaux essais cliniques du médicament, dans cette indication.

Les agonistes des récepteurs du GLP-1, un large spectre d'action

Les chercheurs du Scheie Eye Institute de la Perelman School of Medicine de l'Université de Pennsylvanie ont analysé les données de plus de 5.000 patients diabétiques, dont 1.961 patients diabétiques nouveaux utilisateurs de cette classe de médicaments et les ont comparées à celles de 4.371 témoins ne prenant pas ces médicaments. Après un suivi de 150 jours en moyenne,

 

  • 10 patients du groupe d’intervention ont reçu un nouveau diagnostic de glaucome (0,5 %) vs 58 patients (1,3 %) du groupe témoin.
  • Certes, le nombre de diagnostics de glaucome reste modeste mais ces résultats suggèrent que
  • les agonistes des récepteurs du GLP-1 peuvent réduire de moitié le risque de glaucome chez un patient diabétique.

 

Un antidiabétique, de nombreuses indications ? Une précédente étude (2020) de la Penn Medicine avait révélé que les agonistes des récepteurs du GLP-1 réduisaient la neuroinflammation et empêchaient la mort des cellules ganglionnaires rétiniennes chez la souris. Cette classe de médicaments a également montré des effets protecteurs contre les maladies d'Alzheimer et de Parkinson sur des modèles animaux, et des essais cliniques sont en cours pour tester ces médicaments contre les maladies neurodégénératives chez l'homme.

 

Tous ces avantages, qui doivent être confirmés pour certains par de plus larges études, ouvrent l’espoir de prévenir un grand nombre de cas de glaucome, une affection fréquemment associée au diabète de type 2.

Autres actualités sur le même thème