Actualités

DIABÈTE : Moins d'aliments transformés avant la nuit permet de vivre plus longtemps

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 5 jours
The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism
Les personnes diabétiques qui consomment moins d'aliments transformés, notamment avant et durant la nuit peuvent espérer vivre plus longtemps et en meilleure santé (Visuel Adobe Stock 74437015)

Les personnes diabétiques qui consomment moins d'aliments transformés, notamment avant et durant la nuit peuvent espérer vivre plus longtemps et en meilleure santé, conclut cette équipe d’endocrinologues et de nutritionnistes de la Harbin Medical University (Chine). Les auteurs attirent à nouveau l’attention sur l’heure des repas et des collations, tout aussi importante que les types d’aliments consommés, que la taille des portions et le nombre de calories, pour la santé cardiaque. Des principes, rappelés dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, particulièrement critiques pour les personnes diabétiques.

 

Choisir de manger des glucides plus tôt dans la journée favorise une meilleure santé cardiaque, car ce moment d’un apport riche en énergie est mieux calé avec l'horloge biologique. Ainsi, les auteurs soulignent qu’il serait possible d’améliorer de manière significative les résultats de santé des personnes diabétiques en calant la consommation de certains aliments à certains moments de la journée.

Inclure dans les recommandations les moments optimaux de consommation

pour les différents types d’aliments

 

Ex : Consommer des pommes de terre le matin, des grains entiers l'après-midi, des légumes verts et du lait le soir et moins de viande transformée le soir

constitue un bon exemple de régime alimentaire associé à une meilleure survie à long terme chez les diabétiques, explique l’auteur principal, le Dr Qingrao Song, de l’Université de Harbin. Les recommandations apportées aux personnes diabétiques devraient intégrer ces moments optimaux de consommation pour les différents types d’aliments.

 

Ces directives sont issues de l’analyse des données alimentaires et d’incidence de la maladie cardiaque, de 4.642 personnes atteintes de diabète participant à la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). Cette analyse révèle que les participants diabétiques qui consomment des pommes de terre ou des féculents le matin, des grains entiers l'après-midi et des légumes verts et des produits laitiers allégés le soir, ont un risque très réduit de décès de maladie cardiaque.

 

Consommer beaucoup de viande transformée le soir est associé à un risque plus élevé de décès de cause cardiaque, on le sait. Mais cette habitude alimentaire est encore plus critique pour les personnes diabétiques.

Autres actualités sur le même thème