Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE : Un traitement sénolytique réduit les facteurs métaboliques

Actualité publiée il y a 3 mois 6 jours 8 heures
Aging Cell
Lorsque les cellules sénescentes, appelées ici « cellules zombies» sont retirées du tissu adipeux, la sévérité du diabète et de certains facteurs métaboliques est réduite.

C’est une nouvelle preuve de l’efficacité des médicaments sénolytiques que nous apporte cette recherche d’une équipe de la Mayo Clinic : l’étude montre que lorsque les cellules sénescentes, appelées ici « cellules zombies» sont retirées du tissu adipeux, la sévérité du diabète et de certains facteurs métaboliques est réduite. Des données présentées dans la revue Aging Cell, obtenues, à ce stade, chez la souris.

 

L'inflammation et le dysfonctionnement des tissus adipeux sont en partie responsables de la résistance à l'insuline chez les personnes obèses. Dans de nombreux cas, ce dysfonctionnement est provoqué par ces cellules zombies ou sénescentes dont il a déjà été démontré qu'elles étaient responsables d'affections liées au vieillissement et à la maladie liée à l’âge, notamment l'ostéoporose, la faiblesse musculaire ou sarcopénie, la dégénérescence nerveuse et les maladies cardiaques. Ces cellules s’accumulent également dans les tissus adipeux des personne (ou des mammifères) obèses.

 

Moins de cellules sénescentes, moins de risque métabolique : ici, les chercheurs travaillent avec des souris génétiquement modifiées dont ils ont éliminé les cellules zombies de 2 manières : en induisant leur mort cellulaire par modification génétique et en administrant une combinaison de médicaments sénolytiques. Les médicaments sénolytiques ciblent sélectivement ces cellules sénescentes et les tuent, mais pas les cellules normales. Cette expérience montre les taux de glucose et la sensibilité à l'insuline se sont améliorés. Les souris présentent également une diminution des facteurs inflammatoires et un retour à une fonction normale des cellules adipeuses. Enfin, les médicaments sénolytiques ont également permis l’amélioration de la fonction rénale et cardiaque, 2 complications courantes et majeures du diabète.

 

C’est donc une démonstration du rôle clé des cellules sénescentes dans l'inflammation et les dysfonctionnements métaboliques liés à l'obésité et au diabète. Les médicaments sénolytiques confirment ici leurs promesses pour le traitement de ces affections et de leurs complications, en particulier le diabète.

Autres actualités sur le même thème