Vous recherchez une actualité
Actualités

DYSFONCTION ÉRECTILE : Un signal d’alarme cardiovasculaire

Actualité publiée il y a 1 année 9 mois 3 semaines
Vascular Medicine
La dysfonction érectile est présentée ici comme le signe avant-coureur d’une maladie cardiovasculaire précoce silencieuse

Les conclusions de cette étude, publiée dans la revue Vascular Medicine, soutiennent que les hommes jeunes, atteints de dysfonction érectile sont à risque cardiovasculaire plus élevé et qu’ils tireraient bénéfice à une surveillance et une détection précoces. Car la dysfonction érectile est présentée ici comme le signe avant-coureur d’une maladie cardiovasculaire précoce silencieuse dont le développement peut être prévenu par des changements de mode de vie, dont l’arrêt du tabac, la gestion du poids, la pratique de l’exercice et une alimentation équilibrée, et/ou des médicaments comme les statines.

 

L’étude met ainsi l'accent sur un nouveau facteur prédictif de maladie cardiovasculaire qui reçoit rarement cette attention spécifique, la dysfonction érectile. Car avant tout c’est le problème de santé et de sexualité, et de qualité de vie qui est pris en compte, même si la dysfonction érectile est associée depuis longtemps à la maladie cardiovasculaire. D’ailleurs ses facteurs de risque sont similaires et comprennent outre l'âge avancé, le tabagisme, l'obésité et le diabète, entre autres facteurs. Certains mécanismes sont également communs au développement des 2 conditions.

 

Les chercheurs du Baptist Health South Florida, de l’Université internationale de Floride et du Centre médical Mount Sinai (New York) établissent ici la dysfonction érectile comme un marqueur simple et efficace de la maladie cardiovasculaire subclinique sous-jacente. Ils émettent puis vérifient l'hypothèse que les mesures de la sévérité de la dysfonction érectile pourraient constituer un outil de stratification du risque de maladie cardiovasculaire, en particulier chez les hommes plus jeunes.

Cette revue systématique et méta-analyse de 28 études examinant le lien entre dysfonction érectile et sévérité de la maladie cardiovasculaire précoce rapporte en effet une association significative de la dysfonction érectile avec :

  • l’altération de la fonction endothéliale, un marqueur de la capacité des vaisseaux sanguins à se détendre ;
  • l’augmentation de l'épaisseur médiale intimale de la carotide, une manifestation précoce de l'athérosclérose ;
  • enfin, les résultats sur l'association de la dysfonction érectile et du score calcique des artères coronaires ne sont pas été concluants en raison du petit nombre d'études.

 

 

Ainsi, les hommes jeunes atteints de dysfonction érectile devraient aussi « se faire dépister » pour les facteurs de maladie cardiovasculaire car la présence de la dysfonction érectile laisse entrevoir un risque accru d'événements cardiovasculaires futurs, en particulier chez des hommes autrement à risque intermédiaire.

Autres actualités sur le même thème