Actualités

e-CIGARETTE : Un risque accru de prédiabète, comme avec la cigarette

Actualité publiée il y a 2 mois 2 semaines 3 jours
American Journal of Preventive Medicine
9 % des utilisateurs actuels d'e-cigarettes ont un diagnostic de prédiabète (Visuel Adobe Stock 94624906)

Ce sont parmi les premières preuves à établir un lien entre l'utilisation de la cigarette électronique et un risque accru de prédiabète, c’est-à-dire d’une glycémie significativement plus élevée que la normale, mais en deçà du seuil caractéristique d'un diabète. Cette étude d’une équipe de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health (Baltimore), publiée dans l'American Journal of Preventive Medicine apporte ainsi un nouvel  argument de taille contre la promotion par certains des cigarettes électroniques comme une alternative plus sûre au tabagisme. En particulier aux personnes à risque élevé de troubles métaboliques ou déjà atteintes d'un prédiabète.

 

Le prédiabète est précisément défini par une glycémie à jeun altérée (>100--125 mg/dL), une altération de la tolérance au glucose (>140-199 mg/dL post-prandiale) ou un taux d'hémoglobine A1c entre 5,7–6,4%), soit un état glycémique intermédiaire entre une glycémie normale et le diabète. Les auteurs précisent que 38 % des adultes américains souffrent de prédiabète et que d'ici 2030, plus de 470 millions de personnes dans le monde recevront un diagnostic de prédiabète.

 

L'étude : il s’agit d’une analyse des données d'une vaste enquête représentative de la population américaine. L’analyse révèle un risque accru de prédiabète associé à l'utilisation de la cigarette électronique, résume l’auteur principal, Shyam Biswal, chercheur au Département de santé et d'ingénierie environnementales de la Johns Hopkins Bloomberg School : « Avec l'augmentation spectaculaire de l'utilisation de la e-cigarette et de la prévalence du prédiabète au cours de la dernière décennie, notre découverte est importante pour prévenir et traiter les personnes plus vulnérables ».

Diabète : cigarette classique ou e-cigarette, même risque ?

Avec les cigarettes classiques : Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les fumeurs de cigarettes classiques présentent un risque accru de 30 à 40 % vs non-fumeurs de développer un diabète de type 2, ce qui augmente également leur risque de maladies cardiovasculaires telles que l’athérosclérose, les accidents vasculaires cérébraux et les troubles vasculaires périphériques.

 

Et la e-cigarette ? Pour déterminer l'association entre l'utilisation de la cigarette électronique et le prédiabète, les chercheurs ont analysé les données du Behavioral Risk Factor Surveillance System (BRFSS- 2016 à 2018), une grande enquête sur la santé représentative en population générale. Parmi les 600.046 répondants,

 

  • 9 %, soit plus de 66.000 participants, étaient des utilisateurs actuels d'e-cigarettes ayant un diagnostic de prédiabète ; cette prévalence du prédiabète parmi les utilisateurs seulement de cigarettes électroniques atteint 5,9 % et 10,2 % chez les utilisateurs des 2 types de cigarettes ;
  • les utilisateurs d'e-cigarettes présentent un risque plus élevé de 22% de prédiabète par rapport aux « jamais »-utilisateurs ;
  • les anciens utilisateurs d'e-cigarettes présentent un risque accru de 12% de prédiabète par rapport aux « jamais »-utilisateurs ;
  • le risque de prédiabète est globalement accru de 54% pour les utilisateurs de cigarettes électroniques et 14 % pour les utilisateurs mixtes vs jamais utilisateurs des 2 types de cigarettes.

 

L'association de la cigarette électronique et du prédiabète est préoccupante compte-tenu de la hausse continue de prévalence de la maladie métabolique. Cette étude ne démontrant pas une relation de cause à effet, il est possible que l’utilisation de la e-cigarette, comme le le tabagisme classique soient 2 comportements également associés à d’autres facteurs de risque de diabète.

 

Cependant, on sait que dans le cas du tabagisme, la nicotine a un effet néfaste sur l'action de l'insuline, et ici, les auteurs font la même hypothèse dans le cas de la e-cigarette.

 

Alors que le diabète et le prédiabète sont 2 conditions réversibles avec des changements de mode de vie, ces données bien que d’association, constituent une nouvelle motivation pour réduire son tabagisme ainsi que l’utilisation de la cigarette électronique. Même si, d'autres facteurs de mode de vie, eux-mêmes associés à l'utilisation de la e-cigarette pourraient peser dans cette association.

 

Ne pas fumer, ne pas vapoter sont 2 principes importants dans la gestion du mode de vie pour la réduction du risque de diabète et, plus généralement une meilleure santé et une meilleure qualité de vie.

Autres actualités sur le même thème