Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE: Discrimination et autres adversités dans la vie

Actualité publiée il y a 2 années 6 mois 3 semaines
Epilepsia

Bien plus que l’obésité, diabète, l'asthme ou les migraines, l’épilepsie déclenche toujours une discrimination fréquente et toute une série d’« adversités sociales », qui au-delà du fardeau psychologique de la maladie et des conséquences physiques possibles des crises peut conduire les sujets épileptiques à d’autres troubles de type anxieux. C’est le grave constat de cette étude présentée dans la revue Epilepsia, qui a minima, nous engage à mieux comprendre la maladie pour mieux soutenir et éliminer les préjugés.

Cette étude de chercheurs britanniques du NHS Mental Health Trust et de l'University de Bristol va en effet assez loin dans l'identification des expériences de discrimination vécues par les patients épileptiques : violence domestique, abus sexuels, autres épisodes stressants de la vie, les adversités rencontrées sont si nombreuses qu'elles pourraient contribuer à expliquer les taux plus élevés de dépression chez les personnes atteintes d'épilepsie. L'étude, l'Adult Psychiatric Morbidity Survey a porté sur la morbidité psychiatrique de 7.403 participants diagnostiqués avec l'épilepsie et d'autres maladies chroniques. La discrimination, la violence domestique, la violence physique et sexuelle et les autres événements stressants vécus ont été évalués par auto-évaluation et entretiens en face-face. Les résultats sont frappants :


· les participants atteints d'épilepsie ont un risque multiplié par 7 de déclarer avoir subi une discrimination en raison de leur maladie, vs en population générale,

· le risque est nettement supérieur, également, vs les participants souffrant d'autres maladies chroniques.

· les participants atteints d'épilepsie ont également un risque beaucoup plus élevé de subir la violence domestique et des abus sexuels, cependant ces risques sont également constatés, mais dans une moindre mesure chez les participants souffrant d'autres maladies chroniques.

· Il y a moins de preuves d'une association entre l'épilepsie et l'abus physique ou le risque d'autres événements stressants.

Ø Les chercheurs estiment que la discrimination, la violence domestique et les abus sexuels pourraient expliquer 42,7% de la relation entre l'épilepsie et la dépression ou les troubles anxieux.

Maladie et discrimination, un double facteur d'anxiété : Il est clair que les personnes atteintes d'épilepsie subissent, encore, toute une gamme d'adversités psychosociales et se sentent victimes de discrimination. Des adversités qui peuvent avoir une influence importante dans le développement de la comorbidité psychiatrique. Il y a donc grand besoin d'interventions pour mieux expliquer et sensibiliser à la maladie. « Notre enquête démontre que, malgré tous les progrès réalisés au cours des 100 dernières années, l'expérience de la discrimination continue à être un problème préoccupant pour les personnes atteintes d'épilepsie », conclut le Dr Victoria Nimmo-Smith, auteur principal de l'étude.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages