Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE : La neuromodulation fait ses preuves d’efficacité

Actualité publiée il y a 4 mois 2 semaines 5 jours
Epilepsia
L'échographie focalisée est documentée comme une alternative, non invasive et prometteuse, contribuant à prévenir les crises chez certains patients réfractaires aux antiépileptiques (Visuel abobe Stock 63196980).

On sait s’environ un patient épileptique sur 3 est atteint d’une forme réfractaire aux médicaments. De nombreuses équipes de neurologues travaillent donc à des alternatives thérapeutiques permettant de prendre autrement en charge ces patients. Si la chirurgie de l’épilepsie reste une option qui a fait ses preuves lorsque l'épilepsie provient d'une région cérébrale opérable, de nombreux patients restent réticents à cette intervention. Cette équipe de la National Yang Ming Chiao Tung University (Taiwan) documente dans la revue Epilepsia, l’échographie focalisée comme une alternative, non invasive et prometteuse, contribuant à prévenir les crises chez certains patients réfractaires aux antiépileptiques.

 

Les résultats suggèrent que les ultrasons focalisés, qui peuvent être utilisés pour cibler de manière non invasive les circuits cérébraux, peuvent être bénéfiques pour certains patients épileptiques qui subissent des crises qui ne répondent pas aux antiépileptiques. S’il s’agit d’une petite étude pilote, elle apporte a minima une preuve de concept, celle de pouvoir atteindre de manière non invasive des régions cérébrales, avec ces ultrasons ciblés, qui devront encore être optimisés avant une éventuelle utilisation clinique dans cette indication.

L’étude est menée auprès de 6 patients atteints de crises épileptiques résistantes aux médicaments :

  • 2 des participants ont bénéficié d’une forte réduction des crises dans les 3 ayant suivi l’application des ultrasons focalisés ;
  • cependant, 1 patient participant a montré a contrario des signes de crises subcliniques (donc non ressenties par le sujet)- plus fréquentes ;
  • aucun effet négatif sur le cerveau n’a été observé, par imagerie après le traitement ;
  • 1 participant a déclaré avoir ressenti de la chaleur sur le cuir chevelu pendant le traitement, et 1 patient une altération temporaire de la mémoire qui s'est résolue en 3 semaines environ.

 

Les promesses de la neuromodulation dans l'épilepsie pharmacorésistante : La neuromodulation apparait en effet un traitement prometteur de l'épilepsie pharmacorésistante. Par rapport aux modalités actuelles utilisées dans la neuromodulation pour l'épilepsie, les ultrasons focalisés peuvent accéder à des régions cérébrales plus profondes et se concentrer sur la source principale du réseau épileptique et cela dans le cadre d’une approche relativement moins invasive », souligne l'auteur principal, le Dr Hsiang-Yu Yu, du Taipei Veterans General Hôpital de Taïwan.

 

Un nouvel espoir pour les patients atteints d'épilepsie résistante aux médicaments.

Autres actualités sur le même thème