Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ÉPILEPSIE RÉFRACTAIRE : La chirurgie fait ses preuves même chez l'enfant

Actualité publiée il y a 1 année 15 heures 3 min
The Lancet Child & Adolescent Health
La chirurgie de l’épilepsie fait de plus en plus les preuves de son efficacité et, ici, prolonge la vie des enfants atteints d'épilepsie résistante aux médicaments (Visuel Adobe Stock 58421047))

La chirurgie de l’épilepsie fait de plus en plus les preuves de son efficacité et, ici, prolonge la vie des enfants atteints d'épilepsie résistante aux médicaments. Cette équipe de l’Ann & Robert H. Lurie Children’s Hospital (Chicago) montre ici, que les jeunes patients vivent plus longtemps après une chirurgie crânienne :  leur risque de décès prématuré est alors réduit de plus de 80 %. De plus, l’étude, publiée dans le Lancet Child and Adolescent Health, confirme également l’efficacité de la stimulation du nerf vague, qui permet également une augmentation de plus de 40 % de la survie vs un traitement médicamenteux uniquement.

 

L'épilepsie est l'une des affections neurologiques les plus courantes, affectant au moins 50 millions de personnes dans le monde. On sait que les personnes atteintes d'épilepsie ont des taux de mortalité accrus et que chez 20 % à 30 % des patients épileptiques, soit plus de 10 millions dans le monde, l’épilepsie est résistante aux médicaments. Par ailleurs, la maladie est associée à une augmentation de la mortalité prématurée. Cependant, en dépit des résultats encourageants de la chirurgie, on estime qu’aux seuls Etats-Unis, 100.000 à 200.000 patients éligibles, n’en bénéficient pas (Source CDC).

Moins de 1 % des patients atteints d’épilepsie réfractaires sont adressés à des services d'épilepsie spécialisés

L'étude, menée chez l’Enfant, révèle tout l’intérêt de la chirurgie, ainsi que ses progrès : Le taux de survie au-delà de 10 ans chez les enfants atteints d'épilepsie résistante aux médicaments est le plus élevé après une chirurgie de l'épilepsie et le plus faible avec des médicaments anticonvulsivants seulement. L'auteur principal, le Dr Sandi Lam, de l’Hôpital de Chicago commente ces données : « nous apportons des preuves essentielles pour la prise de décision thérapeutique chez les patients pédiatriques atteints d'épilepsie résistante aux médicaments. Nos résultats soulignent également l'importance d’une approche multidisciplinaire de l'épilepsie, avec une évaluation puis le déploiement sur mesure d'options médicales et chirurgicales ».

L’étude qui a suivi 18.292 patients pédiatriques, âgés de 0 à 17 ans, atteints d’épilepsie réfractaire, référencés dans le système d'information sur la santé pédiatrique de l'Association américaine de 44 hôpitaux pour enfants, confirme et révèle que :

 

  • la chirurgie de l'épilepsie est aujourd’hui un traitement sûr et efficace, même chez les nourrissons de moins de 3 mois ;
  • sa sous-utilisation « catastrophique » est directement responsable de nombreux décès prématurés évitables chez les patients épileptiques pédiatriques chaque année ;
  • l’évaluation complète de l'épilepsie pourrait permettre d’accroître l’accès à la chirurgie, pour les patients éligibles et réduire le délai avant la chirurgie ;
  • des disparités importantes subsistent dans l'accès à la chirurgie de l'épilepsie. Les enfants des minorités plus défavorisées y ayant le moins accès ; « il s’agira d’identifier les raisons multifactorielles de cette inégalité d’accès aux soins et trouver le moyen de renforcer l'équité dans le traitement de l'épilepsie pédiatrique », écrivent les chercheurs.

 

« Les enfants atteints d'épilepsie résistante aux médicaments doivent subir une évaluation complète afin de pouvoir étudier toutes les options de traitement, en tenant davantage compte de l’éligibilité éventuelle à la chirurgie ».


Plus sur le Blog Neuro
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème