Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

EXERCICE : Même les sportifs du dimanche peuvent perdre du poids

Actualité publiée il y a 1 mois 2 jours 16 heures
Obesity
Que vous fassiez du sport régulièrement ou 1 à 2 jours par semaine, le dimanche par exemple, il est possible de perdre du poids (Visuel Adobe Stock 511775611)

La plupart des études sont plutôt en faveur d’un effet « maintien d'un poids de santé » de l’exercice, plutôt que d'un effet « perte de poids », même si sa pratique reste particulièrement recommandée pour le traitement du surpoids et de l’obésité. Cette nouvelle étude, menée par une équipe de l’Académie chinoise des sciences médicales de Pékin, délivre un autre message : « que vous fassiez du sport régulièrement ou 1 à 2 jours par semaine, le dimanche par exemple, il est possible de perdre du poids ». Des conclusions présentées dans la revue Obesity, qui précisent l’évolution objective de la masse adipeuse selon différents modèles d'activité physique.

 

Les chercheurs rappellent les lignes directrices de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière d’activité physique, soit au moins 150 minutes par semaine d'activité physique modérée, 75 minutes par semaine d'activité physique vigoureuse ou une combinaison équivalente d’activité des 2 intensités. Cependant, de nombreuses personnes ont du mal à respecter cette recommandation, en particulier parce que la pratique de l’activité physique prend du temps.

Les sportifs du dimanche en tirent les bénéfices aussi

L’étude analyse les données de plus de 9.600 participants à l’Enquête National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES 2011-2018), âgés de 20 à 59 ans et dont l’adiposité abdominale a été évaluée par absorptiométrie à rayons X. Les niveaux d'activité physique ont été renseignés par questionnaire. L’analyse révèle que :

 

  • 772 participants signalent avoir opté pour un modèle de type « sportif du dimanche » ;
  • 3.277 signalent une pratique régulière ;
  • vs les participants inactifs, les sportifs du week-end ou du dimanche et les sportifs plus réguliers présentent une adiposité abdominale, un tour de taille, une masse grasse et un indice de masse corporelle réduits ;
  • ces 2 groupes sont également et en moyenne plus jeunes, ont un niveau de vie et d’éducation plus élevé, sont moins susceptibles d’être au chômage ou de souffrir d’hypertension ou de diabète.

 

En conclusion, l’analyse révèle que les « guerriers -ou sportifs- du week-end » qui concentrent toute leur pratique de la semaine sur 2 jours, à condition de respecter les directives, peuvent perdre du poids de la même manière que ceux qui pratiquent régulièrement tout au long de la semaine.

« On pourrait même encourager cette « pratique du dimanche » »,

écrivent les chercheurs, car elle constitue une option intéressante pour les personnes qui ne peuvent pas respecter une régularité. L’auteur principal, Lihua Zhang, chercheur en soins de santé Centre national des maladies cardiovasculaires de l’Académie chinoise des sciences note que pratiquer plus intensément le weekend reste une bonne alternative pour rester en forme, d’autant qu’il existe des activités adaptées, qui concilient l’exercice et la détente du weekend, comme l'escalade, la randonnée, le vélo ou la course à pied.

 

Le vieil adage sur l'activité physique et la santé est donc réaffirmé :  toute activité vaut mieux que pas d'activité. Et le principe à retenir reste celui de l’observance :

« être actifs de la manière la plus adaptée à son mode de vie ».

Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème