Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE: L'acupuncture fait ses preuves contre la douleur

Actualité publiée il y a 4 années 1 semaine 4 jours
Journal of NeuroImage

L’acupuncture, utilisée depuis plus de 2 millénaires en médecine chinoise pour prendre en charge la douleur, permet de renforcer la capacité du cerveau à la réguler à long terme. En utilisant l'imagerie ces chercheurs de l’Université du Michigan ont apporté des preuves que l'acupuncture, peut être efficace pour réduire les symptômes de fatigue et de douleur chez des patients diagnostiqués avec la fibromyalgie durant au moins un an. Ces données publiées dans le Journal of NeuroImage, montrent, avec 8 séances d’acupuncture une réduction de 50% de la douleur chronique chez ces patientes atteintes de fibromyalgie.

La fibromyalgie, un syndrome musculo-squelettique chronique caractérisée par des douleurs diffuses, n'est pas une maladie rare. Elle affecte environ 2% de la population. Ce syndrome douloureux est associé à une fatigue devenue chronique, des troubles du sommeil, des colopathies, des céphalées, une hypersensibilité, y compris aux événements « non douloureux »… ce qui en fait une pathologie complexe et souvent invalidante. La maladie touche majoritairement les femmes, avec un sexe-ratio de 9:1. De précédentes études ont déjà suggéré, en plus de la sensibilité à la douleur, une tolérance réduite aux stimuli sensoriels, chez les patients atteints de fibromyalgie. Cette étude confirme, via IRM, cette hypersensibilité aux événements non-douloureux. L'acupuncture fait encore l'objet de débat en particulier sur les mécanismes sous-jacents à ces effets analgésiques par acupuncture. L'explication majeure de ces effets est que l'acupuncture induit l'activation du système opioïde endogène et les récepteurs µ-opioïdes (MOR), un système de neurotransmission qui médie les effets de l'analgésie.


Ici, les chercheurs comparent les effets à court et à long terme de l'acupuncture traditionnelle chinoise vs acupuncture « placebo », soit un traitement sur 4 semaines, chez 20 patientes diagnostiquées avec fibromyalgie, souffrant de douleurs chroniques. Par scanner, (PET), au cours de la première séance de traitement et puis un mois plus tard, après la 8è séance, les chercheurs constatent, avec l'acupuncture, et non avec le traitement placebo,

· l'augmentation de la voie de signalisation MOR dans plusieurs zones du cerveau, le cortex cingulaire, l'insula, le noyau caudé, le thalamus, et l'amygdale.

· Cette augmentation persiste à long terme.

· Les patients traités déclarent des réductions importantes de la douleur clinique, d'au moins 50%.

· Tout au long de l'étude, ces patients ont convenu de ne plus prendre de médicaments analgésiques.

· Ces résultats suggèrent que l'acupuncture en agissant sur la voie de signalisation MOR contribue à amortir les signaux de douleur et à l'apaiser dans la fibromyalgie.

Mais ce n'est pas tout : alors que les analgésiques opioïdes, comme la morphine, la codéine et d'autres médicaments, travaillent aussi en se liant à ces récepteurs opioïdes dans le cerveau et dans la moelle épinière, l'acupuncture, en augmentant la disponibilité de liaison de ces récepteurs est également associée à une meilleure efficacité de ces médicaments.

Autres actualités sur le même thème