Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE : Le cannabidiol plutôt que les opioïdes !

Actualité publiée il y a 3 mois 4 jours 4 heures
The Journal of Pain
La fibromyalgie est l'une des nombreuses affections douloureuses chroniques qui restent difficiles à diagnostiquer et à traiter. Reconnue aujourd’hui comme une « vraie » pathologie, la fibromyalgie touche entre 2% et 6% de la population mais reste mal connue par les médecins et complexe à diagnostiquer en raison de signes et symptômes communs avec d’autres maladies (Visuel Fotolia 105515695).

En matière de cannabidiol, pour des raisons évidentes de complexité des essais, les usages précèdent parfois les preuves et les indications thérapeutiques. Bien qu’aujourd’hui largement documenté pour ses propriétés analgésiques, le cannabidiol recueille ici un large succès auprès de personnes souffrant de fibromyalgie. Ces patients sont de plus en plus nombreux à remplacer les opioïdes par des produits à base de cannabidiol pour gérer la douleur. Des données publiées dans le Journal of Pain, plutôt positives car la substance dérivée du cannabis produit moins d'effets secondaires que les opioïdes, notamment en termes de dépendance.

 

L’équipe de l’Université du Michigan rappelle que la fibromyalgie est l'une des nombreuses affections douloureuses chroniques qui restent difficiles à diagnostiquer et à traiter. Reconnue aujourd’hui comme une « vraie » pathologie, la fibromyalgie touche entre 2% et 6% de la population mais reste mal connue par les médecins et complexe à diagnostiquer en raison de signes et symptômes communs avec d’autres maladies. De récentes études ont suggéré que la plupart des patients diagnostiqués avec la fibromyalgie ne sont peut-être pas vraiment atteints par la maladie. D’autres études ont suggéré qu’un grand nombre de patients atteints ne recevaient pas le diagnostic. La fibromyalgie peut entraîner des symptômes multiples, dont des douleurs musculosquelettiques chroniques, de la fatigue et des troubles de l'humeur. Quelques études ont déjà documenté l’efficacité du cannabis médical, avec peu d'effets indésirables.

Alors que l'épidémie d'opioïdes bat son plein, les produits à base de cannabidiol (CBD) pourraient apporter une alternative efficace

aux médicaments analgésiques. « Si les patients souffrant de fibromyalgie peuvent trouver le même soulagement sans effets secondaires, le CBD peut représenter une stratégie prometteuse », souligne l’auteur principal, Kevin Boehnke, chercheur au Département d'anesthésiologie de l’Université du Michigan.

Son équipe a interrogé 878 patients diagnostiqués avec fibromyalgie sur leur utilisation du CBD pour le traitement de la douleur chronique. Cette enquête montre que :

 

  • plus de 70 % des patients atteints de fibromyalgie utilisant du CBD substituent le CBD aux opioïdes ou à d'autres analgésiques puissants ;
  • parmi ces participants, une grande partie déclare avoir réduit ou cessé sa consommation d’opioïdes.

« Nous ne nous attendions pas à ce niveau de substitution »,

écrivent les auteurs qui relèvent que ce niveau démontre l’efficacité du CBD à soulager la douleur chez ce groupe de patients : « le taux est assez similaire au taux de substitution rapporté dans la littérature médicale sur le cannabis. Les personnes qui déclarent utiliser des produits à base de CBD contenant également du THC ont des niveaux de substitution encore plus élevés et signalé un soulagement des symptômes encore plus marqué »...Cependant, ils précisent aussi que les produits contenant uniquement du CBD soulagent également la douleur de manière efficace et se substituent également aux médicaments analgésiques.

 

Un grand nombre de ces utilisateurs atteints de fibromyalgie recourent au CBD sans consulter leur médecin, et d’ailleurs en l'absence d'essais cliniques pertinents. « En dépit de ce manque de preuves, les patients utilisent le CBD, le substituent à des médicaments et le trouvent moins nocif et plus efficace ». Cela n’exclut pas l’intérêt de mener des recherches contrôlées sur ces avantages du CBD dans la gestion des douleurs chroniques,

 

« ce qui permettra d’améliorer les soins aux patients, en toute connaissance de cause ».

 

Autres actualités sur le même thème