Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE : L'ostéomyélite chronique, un vrai facteur déclencheur

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 1 semaine
The Journal of Pain

Ces nouvelles données épidémiologiques suggèrent que les patients souffrant d'ostéomyélite chronique sont à risque significativement accru de développer la fibromyalgie. L’étude présentée dans le Journal of Pain montre en effet un risque accru jusqu’à 60% chez les patients, notamment jeunes, atteints ostéomyélite chronique.

L'ostéomyélite est une infection ostéo-articulaire qui en l'absence d'un traitement approprié atteint l'os et évolue vers la chronicité. L'ostéomyélite chronique entraîne des lésions articulaires, séquelles d'arthrites septiques. Ces complications sont souvent liées au retard diagnostique et à un traitement inadapté. L'ostéomyélite survient fréquemment au cours de l'enfance et touche des sites plutôt proches du genou et éloignés du coude. Ses principaux symptômes sont la fièvre, l'inflammation, la douleur, la déficience fonctionnelle du membre atteint et dans certains cas l'agitation et les convulsions. La fibromyalgie est décrite comme un syndrome de douleur généralisée et des symptômes caractéristiques, dont des troubles du sommeil, la fatigue, la raideur, des troubles de l'humeur, des maux de tête, des paresthésies, et, dans de nombreux cas, le syndrome du côlon irritable. Sa prévalence est estimée entre 2% et 6% chez les patients de consultations de médecins généralistes, de 5% à 8% chez les patients hospitalisés et de 14% à 20% chez les patients de consultations en rhumatologie. La pathologie semble toucher à la fois le système nerveux central et les « petites fibres nerveuses ». Ce syndrome douloureux est fréquemment associé à la fatigue devenue chronique, ce qui en fait une pathologie complexe et souvent invalidante. A la différence de l'ostéomyélite, on retrouve un certain nombre de sites hypersensibles dans la maladie.


Cette étude montre que l'inflammation chronique causée par l'infection de l'os serait la cause du risque associé de fibromyalgie. De précédentes recherches sur la pathogenèse de la fibromyalgie ont suggéré que l'inflammation centrale ou périphérique contribuaient à déclencher différentes voies de la douleur dont dans le cerveau (sensibilisation centrale), avec des conséquences dans le système nerveux central (SNC). Un des effets, selon cette étude, serait une modification de la fonction neuroendocrine, du métabolisme des neurotransmetteurs et d'autres facteurs qui pourraient accroître le risque de fibromyalgie. L'analyse de départ a porté sur les données d'assurance maladie de 1999 à 2010 de Taiwan, soit de plus d'un million d'usagers de santé. Les chercheurs ont centré leur analyse sur un sous-groupe de 1.244 patients, diagnostiqués avec ostéomyélite chronique, sans antécédent de fibromyalgie vs un autre sous-groupe de 4.976 patients témoins. Les chercheurs ont ensuite retracé l'histoire de ces cas et regardé comment, le cas échéant, la fibromyalgie s'était développée pour ces patients. L'analyse montre que :

-Contrairement à la fibromyalgie, l'ostéomyélite chronique touche plus les hommes que les femmes (66,3% vs 33,7%).

-Plusieurs facteurs de risque de fibromyalgie apparaissent bien plus fréquents chez les patients atteints d'ostéomyélite chronique vs sans. Ces facteurs de risque comprennent le diabète, l'hypertension, les troubles du sommeil, la dépression et l'anxiété.

-L'incidence globale de la fibromyalgie (pour 1.000 personnes-années) s'avère nettement plus élevée dans la cohorte de participants atteints d'ostéomyélite que dans le groupe témoin (25,4 vs 18,8).

-Il existe un lien fort chez les patients plus jeunes atteints d'ostéomyélite et le risque de fibromyalgie : le rapport de risque ajusté est plus élevé pour le sous-groupe de patients les plus jeunes (<35 ans) : risque accru de 58%. Le risque de comorbidité semble diminuer avec l'âge : > 60 ans : risque de fibromyalgie accru de 3%.

-L'inflammation et la sévérité des 2 comorbidités sont liées.

Alors qu'il n'existe pas de traitement standard de la fibromyalgie et que la plupart des thérapies consistent à prendre en charge au mieux les symptômes de douleur, il importe de dépister les patients précocément et via les principaux facteurs de risque connus. L'ostéomyélite chronique en fait désormais partie et doit notamment retenir l'attention chez les patients jeunes (ce qui correspond d'ailleurs à la majorité des cas).

2017 DOI: 10.1016/j.jpain.2016.11.002 Increased risk of new-onset fibromyalgia among chronic osteomyelitis patients: Evidence from a Taiwan cohort study

Plus de 50 études sur la Fibromyalgie, la Douleur neuropathique
Découvrir Fibromyalgie blog

Autres actualités sur le même thème