Vous recherchez une actualité
Actualités

FIBROMYALGIE: Pourquoi la natation devrait faire partie du traitement

Actualité publiée il y a 2 années 11 mois 1 semaine
Archives of Physical Medicine and Rehabilitation

Elle affecte environ 5% des femmes et est devenu un problème de santé publique important et reconnu. La fibromyalgie et ses multiples symptômes dont les douleurs diffuses et handicapantes peut requérir un traitement multimodal, pharmacologique (si nécessaire analgésiques, antidépresseurs), par thérapie cognitive et par réhabilitation par l'exercice physique... Cette nouvelle étude montre, qu’en termes d’activité physique, la natation peut-être tout aussi efficace que la marche pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des patients atteints de fibromyalgie.

Les patients atteints de fibromyalgie éprouvent en effet une douleur chronique, diffuse dans l'ensemble du système musculo-squelettique liée à un dysfonctionnement de la transmission des stimuli nerveux des fibres périphériques du corps et du cerveau (SNC). La fibromyalgie est environ dix fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, et peut être invalidante. En plus de la douleur, les personnes fibromyalgiques souffrent de troubles du sommeil, en raison de niveaux réduits de sérotonine, un neurotransmetteur clé dans la régulation de l'humeur et la sensibilité à la douleur et d'altérations du système nerveux autonome, qui contrôle les fonctions corporelles telles que la fréquence cardiaque, la contraction des vaisseaux sanguins, la transpiration, le flux salivaire et la fonction intestinale. « De nombreux patients fibromyalgiques n'ont pas de dysfonction anatomique, pas même d'arthrose, mais souffrent d'une dégradation de la qualité de leur vie bien pire que des patients atteints de rhumatismes… », commente le Dr Natour, auteur principal de l'étude.


La natation ou les exercices aquatiques ont déjà fait l'objet d'études d'efficacité dans la prise en charge de la fibromyalgie, avec jusqu'ici des preuves limitées. Des études ont porté sur les effets de la médecine thermale sur les différents types d'arthrite, dont l'étude Thermarthrose qui a évalué comme positif le service médical rendu de la cure thermale dans le traitement de l'arthrose du genou. Une revue de la Librairie Cochrane a évalué l'intérêt de l'exercice pratiqué en piscine (que l'eau arrive à la taille, la poitrine ou à l'épaule) dans la prise en charge de la fibromyalgie. Pour 2 objectifs seulement, la rigidité et la force musculaires, les effets de l'aquagym atteignent le seuil de pertinence. Les experts concluent donc à une efficacité modérée pour améliorer le bien-être et la condition physique chez les adultes atteints de fibromyalgie.

Les chercheurs de l'Université fédérale de São Paulo ont suivi ici 75 femmes sédentaires (peu actives) fibromyalgiques, âgées de 18 à 60 ans, réparties en 2 groupes : 39 à un groupe « nage libre » et 36 à un groupe « marche en plein air ». Toutes les participantes ont suivi leur programme à raison de 3 séances de 50 mn par semaine, supervisées par un professionnel, pendant 12 semaines. Les participantes ont été évaluées avant et après le programme de 12 semaines pour l'intensité de la douleur, en particulier. L'analyse montre,

· pour l'intensité de la douleur, une réduction du score de 6,2 à 3,6 en moyenne dans le groupe « marche » et de 6,4 à 3,1 dans le groupe « natation »,

· la qualité de vie, évaluée à l'aide de 2 questionnaires validés cliniquement, montre des améliorations statistiquement significatives dans les deux groupes.

· l'interaction sociale est améliorée également dans les 2 groupes, et le score progresse de 56 à 80 dans le groupe natation et de 52 à 72 dans le groupe marche,

· idem pour ma santé mentale, de 55,7 à 68 avec la natation et de 51,1 à 66,8, avec la marche (échelle sur 100).

· Idem pour la réduction des symptômes de fibromyalgie, la consommation maximale d'oxygène (VO2 max) et le seuil anaérobie, similaires dans les 2 groupes, natation ou marche.

L'étude suggère ainsi que la natation est aussi efficace que la marche pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie des patients atteints de fibromyalgie. Plus globalement, « l'exercice physique est une composante essentielle de tout traitement de la fibromyalgie, et de nombreuses études ont démontré que l'exercice aérobique d'intensité modérée offre le plus d'avantages. Cependant, chaque sujet a un type d'activité physique préféré », concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème