Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

FINASTÉRIDE : Contre la calvitie et …l’hypercholestérolémie aussi ?

Actualité publiée il y a 5 mois 2 jours 14 heures
Journal of Lipid Research
Il existe une association entre l'utilisation du finastéride et une baisse du cholestérol chez les hommes (Visuel Adobe Stock 360639008)

Indiqué pour le traitement de l'hypertrophie de la prostate, de l'hirsutisme et de la calvitie, cet anti-androgène synthétique, le finastéride (Propécia) pourrait également réduire le risque de maladie cardiaque chez les hommes. Cette équipe de pharmacologues de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, révèle, ici dans le Journal of Lipid Research, une association entre l'utilisation du finastéride et une baisse du cholestérol chez les hommes. Avec des bénéfices donc contre  l'athérosclérose.

 

Le médicament finastéride, également connu sous le nom de Propécia traite la calvitie masculine chez des millions d'hommes dans le monde. Il pourrait rendre un autre service, « inespéré »: réduire le cholestérol et le risque global de maladie cardiovasculaire.

 

L'étude identifie des corrélations significatives entre l'utilisation du finastéride et des taux de cholestérol réduits chez ces participants à la cohorte américaine National Health and Nutrition Examination Survey (2009-2016). Ces conclusions sont également reproduites chez l’animal :

 

  • sur les 4.800 participants de la cohorte, ayant répondu à l’enquête, 155, tous des hommes de plus de 50 ans, ont déclaré utiliser du finastéride ;
  • ces participants de la cohorte prenant du finastéride ont un taux de cholestérol réduit en moyenne de 30 % vs celui des participants ne prenant pas le médicament ;
  • des souris modèles de régime riche, ayant reçu de fortes doses de finastéride, présentent des réductions de cholestérol plasmatique total, une progression retardée de l'athérosclérose, une diminution de l'inflammation du foie et autres bénéfices.

 

L'auteur principal, Jaume Amengual, professeur de nutrition explique que cette observation au sein de la cohorte a incité l’équipe à valider ces résultats chez la souris.

 

Quel mécanisme ? Pourquoi un médicament contre la chute des cheveux et la prostate peut-il affecter le cholestérol ?

 

  • les niveaux d’hormones sont connus pour avoir un effet sur l’athérosclérose, la perte de cheveux et les problèmes de prostate ;
  • alors que l’athérosclérose est beaucoup plus fréquente chez les hommes que chez les femmes pré-ménopausées, les scientifiques soupçonnent depuis longtemps que la testostérone joue un rôle clé dans son développement, sans que ce rôle soit tout à fait compris ;
  • or le finastéride agit en bloquant une protéine présente dans les follicules pileux et la prostate qui active la testostérone.

 

Une question de dose : les humains prennent quotidiennement des doses de 1 à 5 milligrammes de finastéride pour la perte de cheveux et l’hypertrophie de la prostate. Cependant, il reste à préciser la dose (élevée) qui serait nécessaire pour induire cette réduction du taux de cholestérol et cet effet de prévention cardiovasculaire chez les patients.

 

D’autant que « le finastéride n'est pas sans risque et ne doit pas être pris sans prescription médicale ».


Autres actualités sur le même thème